•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des communautés autochtones ont 2 fois plus de cas actifs qu’ailleurs en Saskatchewan

Un homme se fait vacciner.

Une personne reçoit un vaccin contre la COVID-19.

Photo : getty images/istockphoto / AtlasStudio

Radio-Canada

Des communautés autochtones dans le nord de la Saskatchewan ont deux fois plus de cas actifs de COVID-19 qu'ailleurs dans la province.

Selon des informations recueillies par CBC, les Premières Nations dans l'Autorité de la santé intertribale du Nord (NITHA) comptent actuellement un taux de 716 cas actifs pour 100 000 habitants.

En date de samedi, la Saskatchewan fait état d'un taux de 364 cas actifs pour 100 000 habitants.

De plus, le taux de mortalité est de 114 décès pour 100 000 habitants dans la NITHA alors qu'il est de 43 morts pour 100 000 habitants dans le reste de la province.

La chef de la Première Nation de Lac La Ronge dans le nord de la province, Tammy Cook-Searson, affirme que les vaccins sont le seul moyen que la région réussira à venir à bout de la pandémie.

En date de vendredi, les données du gouvernement fédéral indiquent que les Premières Nations du pays comptabilisent 361 cas actifs pour 100 000 habitants alors que le taux national est de 92 cas pour 100 000 habitants.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !