•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les commerçants du Nord-Ouest ressentent les effets des mesures coupe-circuits

Une femme derrière le bar.

Des mesures coupe-circuits sont en vigueur depuis le 8 octobre au Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada / Bernard LeBel

Radio-Canada

Les mesures coupe-circuits imposées pour freiner la circulation de la COVID-19 et réduire les hospitalisations causées par cette maladie au Nouveau-Brunswick ont des effets sur les commerçants de la province.

Le gouvernement provincial a mis en place des mesures dans certaines zones. Entrées en vigueur le 8 octobre, elles doivent être maintenues au moins 14 jours.

Des restaurateurs du Nord-Ouest disent avoir remarqué des changements dans le comportement des consommateurs.

Certains affirment même faire de meilleures affaires depuis que les mesures coupe-circuits interdisent les rassemblements privés de plus d’un seul ménage.

Depuis que ces mesures sont en vigueur, les clients sont plus nombreux au resto-bar ¡Qué Padre! à Edmundston.

Une femme dans une salle à manger.

Lucie Basque, gérante du ¡Qué Padre! à Edmundston au Nouveau-Brunswick, le 17 octobre 2021.

Photo : Radio-Canada / Bernard LeBel

La gérante Lucie Basque dit constater une hausse importante de la clientèle.

Dans la semaine dernière, certain, on a vu plus d’achalandage. Je dirais à peu près 30 %, dit-elle.

Au Chicken House Pub, un resto-bar et motel qui a ouvert en mai à Saint-François-de-Madawaska, on ne peut malheureusement en dire autant.

Une femme assise à côté d'une affiche informant la clientèle de la distanciation physique.

Chantal Boutot, copropriétaire du Chicken House Pub, à Saint-François-de-Madawaska au Nouveau-Brunswick, le 17 octobre 2021.

Photo : Radio-Canada / Bernard LeBel

Ça a augmenté le takeout, le menu pour emporter. Mais ça a diminué dans la salle à dîner, ça, c’est certain, déclare Chantal Boutot, copropriétaire.

Celle qui a été contrainte d’annuler plusieurs événements et les prestations musicales qui étaient prévues est d'avis que le gouvernement n'a pas aidé les propriétaires d'entreprises comme la sienne.

C'est flou la façon dont ça a été expliqué, juge-t-elle. Il y a du monde qui pensent qu'ils ne peuvent plus sortir du tout.

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick n’exclut pas de prolonger les mesures coupe-circuits dans certains secteurs si les hospitalisations causées par la COVID-19 ne diminuent pas.

D’après le reportage de Bernard LeBel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !