•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un glacier a subi un épisode de fonte record

Une vue d'avion du glacier Saskatchewan

Le glacier Saskatchewan fait partie du champ de glace Columbia situé dans les Rocheuses.

Photo : Fournie par Brian Menounos

Radio-Canada

Le glacier Saskatchewan dans le parc national de Banff en Alberta a reculé de plus de 10 mètres cette année, affirment des scientifiques de l’Université du Nord de la Colombie-Britannique.

C'est visiblement la fonte la plus importante que nous ayons connue , explique Brian Menounos, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l'évolution des glaciers à l’université.

Le glacier Saskatchewan qui chevauche la frontière entre l’Alberta et la Colombie-Britannique est l’un des 400 glaciers de l’Ouest canadien qui est étudié deux fois par an depuis 2017. Les chercheurs vérifient son épaisseur et son élévation à l’aide de lasers émis depuis des avions.

Cet été, dit Brian Menounous, la fonte du glacier a battu des records. Elle a été précipitée par le dôme de chaleur de juin, des températures de 40 °C dans les Rocheuses et le solstice d’été dont les journées plus longues n’ont pas permis aux températures de baisser suffisamment.

Sans oublier la suie et la fumée des immenses feux de forêt qui ont recouvert sa surface. Le champ de glace éternelle a ainsi absorbé davantage de rayons de soleil, ce qui a accéléré sa disparition éventuelle.

D’après M. Menounous, le glacier aura presque disparu d’ici la fin du siècle.

Le glacier Saskatchewan est l’une des sources primaires de la rivière Saskatchewan Nord qui traverse l’Alberta. Elle alimente en eau potable de nombreuses communautés, dont la ville d'Edmonton.

D'après les informations de Liam Harrap

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !