•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois décès et 14 cas de COVID-19 depuis mercredi dans un foyer de soins de Dalhousie

L'affiche de la Villa Renaissance.

Le foyer de soins compte 14 cas de COVID-19 depuis mercredi.

Photo : Radio-Canada / Michel Nogue

La Villa Renaissance de Dalhousie compte sept employés et sept résidents qui ont contracté la COVID-19 depuis mercredi. Deux résidents, dont un dans la cinquantaine, et un employé ont perdu la vie en raison du virus.

On a eu beaucoup de ressources en place. L'association sécuritaire envoie deux personnes pour les aider. La province aussi a envoyé des personnes pour les aider, soutient Michael Keating, directeur général par intérim de l’Association des foyers de soins du Nouveau-Brunswick.

Michael Keating en entrevue.

Michael Keating, directeur général par intérim de l’Association des foyers de soins du Nouveau-Brunswick

Photo : Radio-Canada/Zoom

M. Keating soutient que la directrice du foyer de soins lui a assuré dimanche matin que les résidents recevaient tous les soins dont ils ont besoin. Certains résidents ont aussi dû changer de chambre pour séparer les personnes qui ont contracté le virus et celles qui ne l’ont pas.

Les employés doivent changer le linge après une visite d’une chambre à l’autre, puis ils peuvent pas rentrer et sortir sans changer complètement les vêtements, explique M. Keating.

Le quotidien des employés n’est pas seulement plus difficile en raison des mesures additionnelles, mais aussi en raison de la pénurie de main-d'œuvre. M. Keating soutient que les employés ont aussi perdu un coéquipier et deux résidents, qui, selon lui, étaient comme des membres de la famille des employés.

Les employés sont terriblement blessés, dit-il. La seule chose qu’on peut faire, c’est dire les prières pour eux autres.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !