•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un mégot dans un pot de fleurs jette six personnes à la rue

Une façade noircie par un incendie.

Le feu a complètement détruit l'arrière du jumelé

Photo : Service de protection contre l'incendie de la Ville de Québec

Une cinquantaine de pompiers ont mis une heure et demie à maîtriser un incendie qui a éclaté à l’arrière d’un jumelé de la rue Larche, dans le secteur de Lebourgneuf, dimanche matin. Un mégot éteint dans un bac à fleurs est à l’origine du brasier, qui a jeté six personnes à la rue.

Plusieurs appels ont retenti au 911 autour de 5 h 30. Les habitants du jumelé en flammes et plusieurs voisins tentaient d’alerter les autorités à propos d’un incendie ayant éclaté sur un balcon situé à l’arrière du bâtiment.

À l’arrivée des pompiers, le feu avalait déjà le comble et une troisième alarme a rapidement été déclenchée. Tous les habitants du jumelé avaient réussi à évacuer. Aucun n’a subi de blessures dans l’incident.

En une heure de travail, les sapeurs ont réussi à rabattre la majeure partie des flammes et le risque de propagation était estimé improbable. Peu après 7 h, l’incendie était maîtrisé.

Trois adultes partageaient un logement, tandis que l’autre était occupé par un couple avec un enfant en garde partagée. Ce dernier n’était pas sur place au moment du sinistre.

La Croix-Rouge a pris en charge les six évacués pour les reloger.

L’officier Bill Noonan, du service de protection contre l’incendie de la Ville de Québec, explique que l’incendie était d’origine accidentelle.

C’est un article de fumeurs qui a causé l’incendie, confirme-t-il. On rappelle qu’il ne faut jamais écraser un mégot de cigarette dans un bac ou un pot à fleurs parce que les engrais qu’on retrouve dans les terreaux sont combustibles.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !