•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vidange des conduites d’eau se poursuit à Iqaluit

Des habitants d'Iqaluit attendent en rang et en respectant la distanciation physique, le jeudi 14 octobre 2021.

Les habitants d'Iqaluit faisaient la queue jeudi pour remplir leurs bidons d'eau.

Photo : La Presse canadienne / Emma Tranter

Radio-Canada

La vidange des conduites d’eau continue à Iqaluit samedi au lendemain de la déclaration des instances municipales qu’un des réservoirs sous-terrain de la ville avait été contaminé par la présence d'hydrocarbures.

Les habitants risquent de sentir une odeur de carburant dans leur eau jusqu’au moins lundi après-midi , a déclaré un communiqué de la Municipalité. Il se pourrait que des odeurs encore plus fortes soient ressenties, ce qui est attendu lors d'une procédure de vidange.

Une mise à jour de la situation sera donnée lundi, précise la Ville.

Selon la directrice générale d'Iqaluit, Amy Elgersma, la Ville a commencé à évacuer l'eau du système d'approvisionnement jeudi. Cette procédure devait durer 48 heures supplémentaires, a-t-elle ajouté.

Les habitants devront ensuite vider les tuyaux de leur maison.

En attendant, l'ordre de ne pas boire l'eau du robinet reste en vigueur, mais il est possible de s'en servir pour sa lessive ou nettoyer sa maison. Les enfants et les adultes peuvent prendre une douche ou un bain.

Iqaluit a dû interdire la consommation de l’eau du robinet en raison d’une odeur de carburant qui se dégageait du système d'aqueducs municipal depuis plusieurs jours. Quelque 80 000 litres d’eau embouteillée ont même dû être acheminés dans la capitale pour aider les habitants.

D'après les informations de Liny Lamberink

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !