•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De vaillants bénévoles bravent la pluie pour Moisson Rimouski-Neigette

Des enfants participent à la collecte de denrées pour l'organisme Moisson Rimouski-Neigette.

Des bénévoles et des ambassadeurs communautaires ont sillonné différents quartiers pour récupérer les dons laissés dehors par les riverains.

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

Radio-Canada

Une cinquantaine de bénévoles ont bravé le temps pluvieux samedi pour sillonner, au rythme des klaxons, les différents quartiers de Rimouski et de Saint-Anaclet.

Toute la journée, ils ont récupéré les sacs de denrées que les riverains avaient déposés devant leur porte, pour respecter les consignes sanitaires.

Les bénévoles klaxonnent à bord d'un véhicule identifié Telus dans les différents quartiers pour récupérer les dons alimentaires.

Les bénévoles ont arpenté les rues en klaxonnant pour aviser la population de leur passage.

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

Ce nouvel appel à la solidarité arrive au bon moment puisque l'organisme d'aide alimentaire reçoit actuellement au moins 600 demandes d'aide chaque mois.

C'est énorme, laisse tomber la directrice générale de Moisson Rimouski-Neigette, Sophie Lajoie. Ça a beaucoup augmenté depuis le début de la pandémie et, malheureusement, ça demeure stable. Avant la crise sanitaire, l'association offrait environ 400 dépannages par mois.

Pour assurer son ravitaillement, Moisson Rimouski-Neigette peut compter sur plusieurs fournisseurs et commerces d'alimentation pour récupérer des produits. Lorsque ce n'est pas assez, l'organisme puise dans ses dernières ressources pour compléter ce qui lui manque. Une activité comme celle-ci, c'est une économie de taille en termes d'argent, estime la directrice générale.

Au-delà de l'aspect financier, c'est la portée symbolique de l'initiative qui réconforte Sophie Lajoie : Ça nous montre que les gens sont là et qu'ils soutiennent Moisson.

« Ça aide aussi de propager le message de solidarité et d'entraide. »

— Une citation de  Sophie Lajoie, directrice générale de Moisson Rimouski-Neigette

La force bénévole

Une partie des bénévoles étaient aussi réquisitionnés pour faire le tri des denrées dans les locaux de l'association.

Olivia Ward, étudiante au programme d'éducation intermédiaire à l'école secondaire St-Jean, a motivé ses camarades de classe pour prêter main-forte à Moisson Rimouski-Neigette.

J'ai invité tous mes amis à faire du triage de denrées, se félicite l'étudiante, qui était soucieuse de faire sa part. C'est un organisme qui aide les personnes dans le besoin et ça me touche. Ça fait du bien de donner un coup de main quand on sait qu'il va y avoir des personnes qui vont être contentes.

Les bénévoles trient les denrées aux locaux de Moisson Rimouski-Neigette.

Moisson Rimouski-Neigette accepte les dons de denrées non périssables, des surplus du jardin, ou des produits d’hygiène personnelle.

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

Une aide concrète

C'est la deuxième année que Moisson Rimouski-Neigette et ses partenaires organisent cette collecte itinérante. L'année dernière, la collecte avait permis d'amasser 28 000 kilos de denrées, soit l'équivalent de 125 000 $. Ces dons ont donné un coup de main à 950 familles de la région, pendant plus d'un mois.

On serait surpris d'avoir la même chose, anticipe Sophie Lajoie. La première collecte s'est déroulée en avril 2020, au tout début de la pandémie.

Toutefois, l'organisme s'attend à ce que les Rimouskois répondent bien à l'activité avec une collecte ambulante puisque c'est une formule qui est assez simple pour les gens qui veulent participer.

Les résultats de la collecte de samedi seront communiqués la semaine prochaine.

Un texte de Perrine Bullant avec les informations de Patrick Bergeron

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !