•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À un an des élections municipales en C.-B., les maires se positionnent

Kennedy Stewart, maire de Vancouver, à un pupitre du Congrès de l'Union des municipalités de la Colombie-Britannique, devant de multiples drapeaux.

Kennedy Stewart, maire de Vancouver, devant le Congrès de l'Union des municipalités de la Colombie-Britannique, le 14 septembre 2021.

Photo : Scott McAlpine

Radio-Canada

Les maires et mairesses de la Colombie-Britannique commencent à annoncer leurs intentions pour les élections municipales de 2022, qui auront lieu dans un an exactement, le 15 octobre 2022.

Qui a l’intention de se représenter? Qui souhaite passer à autre chose? Tour du Grand Vancouver et du Grand Victoria.

Grand Vancouver

Les élections municipales de 2018 dans la région métropolitaine de Vancouver ont été remarquables, car la majorité des maires de la région ne voulaient pas se faire réélire.

Ce ne sera pas le cas en 2022.

La CBC a demandé aux 21 maires du Grand Vancouver s’ils ont l’intention de se représenter. Certains maires n’ont pas répondu, à savoir ceux de Port Moody, Maple Ridge, Pitt Meadow et Bowen Island.

Pour les autres, à ce stade, aucun ne planifie de se retirer de la course. Cela inclut le maire de Coquitlam, Richard Stewart, qui en 2018 était assez définitif, disant que son quatrième mandat serait son dernier.

Il dit maintenant qu'il envisage de se faire réélire en partie parce que la pandémie a rendu difficile d'atteindre certains de ses objectifs municipaux.

D’autres ont déjà clairement annoncé leur intention de se représenter :

  • Kennedy Stewart, Vancouver
  • Doug McCallum, Surrey
  • Mike Hurley, Burnaby
  • Malcolm Brodie, Richmond
  • George Harvie, Delta
  • Jonathan Cote, New Westminster
  • Brad West, Port Coquitlam
  • Mary-Ann Booth, West Vancouver
  • Mike Little, North Vancouver District
  • Val van den Broek, Langley City
  • John McEwen, Anmore
  • Ron McLaughlin, Lions Bay
  • Jamie Ross, Belcarra

Les maires de Langley Township, North Vancouver City, et White Rock disent qu’ils sont toujours en processus de décision.

La plupart des maires en sont à leur premier mandat, et il est rare que les politiciens se retirent après un seul mandat.

De nouvelles règles incitent à faire campagne tôt

Les nouvelles règles de financement des campagnes locales qui plafonnent le maximum de dons par an et interdisent les dons des entreprises et des syndicats incitent les candidats à se présenter plus tôt pour avoir une période plus longue pour collecter des fonds.

Le seul endroit dans la région métropolitaine de Vancouver où une campagne a pleinement commencé est la ville de Vancouver.

Mercredi, Ken Sim a lancé mercredi sa campagne pour 2022 devant 400 personnes, sous la bannière du nouveau parti A Better City.

Il a notamment fait part de son souhait d'investir dans la réduction de la criminalité et de construire une ville où les gens peuvent vivre 90 % de leur vie à moins de 15 minutes à pied de leur domicile.

Parmi les autres candidats déjà en lice, il y a le commissaire au conseil du parc John Coupar et le stratège politique Mark Marissen. Colleen Hardwick envisage également de se présenter.

Grand Victoria

Cette semaine, le Times Colonist a fait un tour d'horizon de la situation dans la région de la capitale.

Ce qu’il faut retenir : la plupart des maires se présentent à nouveau, Stew Young, maire de Langford souhaite attendre avant de se décider, et Lisa Helps, mairesse de Victoria se tient à sa promesse de ne pas se représenter après deux mandats.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !