•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’âge minimum légal pour travailler passe de 12 à 16 ans en C.-B.

De nouvelles règles entrent en vigueur sur le marché du travail britanno-colombien

Quatre travailleurs dans un champ de petits fruits.

Selon le gouvernement de la Colombie-Britannique, six contraventions ont été données en lien avec le travail d’enfants dans la province de 2011 à 2015, toutes dans le secteur agricole.

Photo : Radio-Canada / Erik White/CBC

Les jeunes de 12 à 16 ans en Colombie-Britannique ne peuvent plus détenir des emplois rémunérés, sauf s'il s'agit d'une entreprise familiale ou d'un stage scolaire.

Un changement apporté pour protéger les enfants, explique Gilles Levasseur, avocat et professeur spécialisé en droit du travail à l’Université d’Ottawa.

On veut protéger l'enfant pour qu'il n’y ait pas d’abus, explique-t-il. Lorsqu’on a moins de 16 ans, vous êtes encore en phase de développement, vous n’avez pas encore développé une maturité sociale ou par exemple une compréhension du monde dans lequel vous êtes autant que lorsque vous avez 16, 17, [ou] 18 ans, alors il faut avoir un minimum de protection de l'enfant à ce niveau-là.

Des défenseurs des droits des enfants militent depuis des années pour une hausse de l'âge minimum du travail dans la province.

Beaucoup d'enfants ont été blessés dans le milieu de la construction, dans le secteur manufacturier et le secteur des ressources naturelles, affirme Helesia Luke, de la First Call Child and Youth Advocacy Society.

Un jeune garçon autochtone qui fait de la construction.

Depuis qu'il est tout jeune, Josh Cameron travaille avec son père, un entrepreneur en construction.

Photo : Josh Cameron

Le changement signifie que la Colombie-Britannique est maintenant mieux alignée avec les normes des autres provinces canadiennes, croit l’avocat et spécialiste en droit du travail, Gille Levasseur.

Au Québec, il faut avoir fini ses études secondaires pour pouvoir travailler et il y a des restrictions sur les heures de travail. Donc d'avoir un âge minimum légal en Colombie-Britannique, ça fait en sorte que ça met une ligne dans le sable très claire.

Exceptions à la règle

Quelques exceptions à noter : à compter de 14 à 15 ans les Britanno-Colombiens seront autorisés à faire des travaux légers et à compter de 12 à 13 ans ils pourront travailler dans les fermes et les entreprises familiales.

De nouvelles règles qui ont comme objectif de protéger les enfants contre les blessures, l'abus et prioriser leur éducation, souligne Gille Levasseur.

D’après des informations de Dominique Lévesque et de Jon Hernandez

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !