•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Preuve vaccinale désormais obligatoire dans les établissements de santé

Une employée tient une tablette électronique pour scanner un code QR sur le téléphone d'une cliente.

À compter du 15 octobre, les personnes âgées de 13 ans et plus doivent présenter leur passeport vaccinal afin d'accéder à plusieurs établissements de santé et de services sociaux du Québec (archives).

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier

Alice Proulx

Les personnes âgées de 13 ans et plus doivent dorénavant présenter leur passeport vaccinal ainsi qu'une pièce d'identité avec photo afin d'accéder à plusieurs établissements de santé et de services sociaux au Québec, dont ceux des CISSS du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et de la Côte-Nord.

Malgré le report de l’entrée en vigueur de la vaccination obligatoire du personnel du réseau de la santé, la vaccination des visiteurs, des proches aidants et des accompagnateurs devient obligatoire à compter de vendredi.

La liste comprend les centres hospitaliers, les CHSLD, les CLSC, les centres de réadaptation, les ressources intermédiaires, les ressources de type familial et les RPA.

Toute personne qui fréquente dans un des établissements de santé de l'Est-du-Québec, pour y recevoir un soin ou un service, n’a toutefois pas nécessairement besoin de présenter son code QR. Quelques exceptions s'appliquent.

Liste exhaustive des exceptions à cette mesure

Exceptions

Les usagers qui se présentent dans un tel lieu pour recevoir des services de santé et de services sociaux

Une personne qui en accompagne une autre qui, en raison de son état de santé ou à des fins de sécurité, requiert une assistance qui ne peut lui être fournie par le milieu

Un parent ou un tuteur d’un enfant hébergé en centre de réadaptation pour les jeunes en difficulté d’adaptation de même de toute personne ayant un droit de visite ordonné par une décision rendue par la Cour du Québec

Un agent de la paix ou un pompier qui, dans l’exercice de ses fonctions, doit se rendre dans un milieu visé

Le visiteur d’un proche en fin de vie

Une personne qui accompagne : un enfant de 14 ans et moins, une personne qui accouche ou une personne inapte à consentir aux soins requis par son état de santé

L’exploitant d’une ressource intermédiaire ou d’une ressource de type familial dont le lieu principal de résidence est situé dans une telle ressource, de même que les membres de sa famille qui y résident, sont exemptés pour cette résidence seulement

Le conseiller en communication du CISSS de la Côte-Nord, Pascal Paradis, soutient que les équipes se sont préparées, au cours des dernières semaines, à mettre en place cette nouvelle mesure dans les différents établissements.

De son côté, le CISSS du Bas-Saint-Laurent précise que la validation des passeports vaccinaux pourrait parfois ralentir l’accès à ses installations.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !