•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La preuve de vaccination obligatoire dans plus d’entreprises en Saskatchewan

Une femme le visage couvert d'un masque pointe son téléphone devant une machine qui scanne les codes QR.

Ce nouveau décret de santé publique remplace celui du 1er octobre. (archives)

Photo : Reuters / Agustin Marcarian

Radio-Canada

La preuve de vaccination en Saskatchewan devient obligatoire dans plus d'entreprises et de commerces de détail dès le 18 octobre, selon un communiqué du gouvernement provincial envoyé vendredi.

Le nouveau décret de santé publique exige désormais une preuve de vaccination, ou un test négatif, pour :

  • Les repas assis dans tous les restaurants, y compris la restauration rapide;
  • Les fabricants d'alcools effectuant des ventes au détail;
  • Les magasins d'alcools avec permis qui détiennent un restaurant d'alcools ou une taverne.

En revanche, la preuve de vaccination n’est pas requise pour la livraison ou la cueillette de nourriture pour emporter dans les aires de restauration, ou pour entrer dans un établissement afin d’utiliser les toilettes.

Ce nouveau décret remplacera celui du 1er octobre.

Outre les modifications ci-dessus, le décret s'applique principalement aux entreprises non essentielles telles que :

  • Les restaurants, y compris les restaurants d'hôtels ou d'autres établissements;
  • Les boîtes de nuit, bars, tavernes et des suites de réception, les autobus et les autres moyens de transport autorisés par la Régie des alcools et des jeux de hasard de la Saskatchewan pour la vente et le service d'alcool;
  • Les magasins d'alcools et de cannabis qui ont obtenu un permis de vente au détail délivré par la Régie des alcools et des jeux de hasard de la Saskatchewan.

La preuve de vaccination est aussi exigée dans les lieux d'événements et de divertissement suivants :

  • Les salles de conférence, de réunion et de banquet, sauf lorsqu'elles sont utilisées dans le cadre d’une procédure judiciaire;
  • Les théâtres;
  • Les cinémas;
  • Les salles de bingo, casinos et autres établissements de jeux;
  • Les concerts;
  • Les salles de sport;
  • Les installations accueillant des événements sportifs qui exigent l’achat de billets.

Les entreprises ou organisations exemptées par ce décret sont :

  • Les commerces de détail, y compris les épiceries;
  • Les magasins de vente d'alcool au détail qui ne sont pas aussi une taverne ou un restaurant;
  • Les magasins de vente de cannabis au détail autorisé par la Régie des alcools et des jeux de hasard de la Saskatchewan;
  • Les lieux de culte;
  • Les services de soins de santé, et les services personnels et professionnels;
  • Les bibliothèques publiques;
  • Les hôtels et autres hébergements, y compris les espaces de restauration en libre-service dans ces établissements;
  • Les installations accueillant des événements sportifs amateurs, y compris les ligues sportives pour les jeunes et les ligues récréatives;
  • Les rassemblements privés dans des lieux publics pour des mariages, des enterrements, ou autres réunions;
  • Les rassemblements privés dans des résidences privées.

Les personnes non vaccinées peuvent présenter le résultat d’un test négatif, valable pendant 72 heures.

Le gouvernement précise toutefois que l'Autorité de la santé de la Saskatchewan ne prend plus en charge les tests pour les personnes asymptomatiques, préservant les ressources pour tester les personnes présentant des symptômes, ou autres populations à risque.

Le coût des tests négatifs pour les personnes asymptomatiques est à la charge de l'individu.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !