•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville de Regina souhaite imposer la preuve vaccinale aux jeunes de 12 à 17 ans

p1120757

L'exemple d'autres villes de la province a inspiré les conseillers municipaux de Regina dans leur réflexion.

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Radio-Canada

La Ville de Regina songe à demander la preuve de vaccination aux jeunes de 12 à 17 ans qui fréquentent ses installations.

Malgré leur admissibilité au vaccin contre la COVID-19, les jeunes ne sont, jusqu’à maintenant, pas obligés de déclarer leur statut vaccinal pour accéder aux bâtiments municipaux, notamment les centres de loisirs.

Dans un courriel, la Ville a fait savoir son intention de réduire les conséquences de la pandémie de COVID-19 sur les jeunes tout en maintenant les activités sportives autant que possible. Ce faisant, elle entend appuyer les directives de la province en matière de vaccination.

Des mesures pareilles à Prince Albert et à Saskatoon

En examinant la possibilité que les jeunes montrent une preuve de vaccination, Regina a voulu emboîter le pas à d'autres villes saskatchewanaises.   

La Ville de Prince Albert a annoncé cette semaine qu’elle allait réclamer la preuve vaccinale ou un test de dépistage négatif à la COVID-19 aux personnes de 12 ans et plus dans presque tous ses bâtiments municipaux.

Au moment où la ville fait face à un des taux d’infection les plus élevés, le maire, Greg Dionne, a affirmé que les vaccins étaient un moyen sûr d'enrayer la propagation du virus et d'assurer la sécurité de tous, dans un communiqué de presse.

Par ailleurs, à compter de vendredi les personnes de 12 ans et plus à Saskatoon doivent elles aussi présenter une preuve de vaccination pour fréquenter les centres de loisirs à l'exception des bibliothèques municipales.

Il s'agit d’une mesure de sécurité supplémentaire pour compléter les ordonnances de la santé publique, réduire la confusion du public et enrayer la propagation du virus, précisait un communiqué  de la Ville de Saskatoon, la semaine dernière. 

Depuis le 1er octobre, la preuve de vaccination ou un test de dépistage négatif est exigé dans plusieurs établissements de la province. La mesure s’applique à tout le monde sauf aux enfants de moins de 12 ans non encore admissibles au vaccin.  

En outre, la Saskatchewan n’impose pas le port du masque aux personnes de moins de 18 ans lors d'activités sportives à l'intérieur.

Avec les informations de Jessie Anton

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !