•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vaccination obligatoire des fonctionnaires à T.-N.-L. dès le 17 décembre

Une seringue est plantée dans une fiole de vaccin.

Les employés non vaccinés pourraient être mis en congé administratif non rémunéré.

Photo : CBC / Robert Short

La double vaccination contre la COVID-19 sera obligatoire pour les employés du gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador dès le 17 décembre.

À compter de cette date, les employés non vaccinés seront mis en congé administratif non rémunéré.

Le premier ministre, Andrew Furey, et le ministre de la Santé, John Haggie, ont annoncé la nouvelle politique, vendredi, à Saint-Jean.

Cette mesure concerne tous les travailleurs actuels du gouvernement, dont les agences, les commissions et les organismes publics.

Elle touche aussi les employés et les bénévoles qui travaillent avec des personnes vulnérables, dont les préposés aux soins et les travailleurs dans les foyers de soins, les cliniques privées, les services ambulanciers, les garderies, les casernes de pompiers, les écoles et les établissements postsecondaires.

Les employés des sous-traitants qui œuvrent dans les édifices publics devront aussi être pleinement vaccinés. Les travailleurs des entreprises dont les clients doivent détenir le passeport vaccinal NL Vax Pass doivent aussi suivre la politique.

À compter du 17 décembre, les personnes embauchées par le gouvernement devront aussi prouver qu’elles sont pleinement vaccinées pour occuper leurs fonctions.

La politique sera en place pendant au moins six mois.

Qui pourra obtenir une exemption?

Certains employés pourront obtenir une exemption, mais seulement pour des raisons médicales.

Ces personnes n'auront pas à passer de tests de dépistage régulièrement, mais devront suivre les consignes de la santé publique et rester à la maison si elles présentent un symptôme de la COVID-19.

Les employés non vaccinés qui veulent obtenir une exemption devront faire une demande à leur superviseur.

Le gouvernement a choisi le 17 décembre comme date butoir pour donner suffisamment de temps aux employés de se faire vacciner.

Pour être considéré comme « pleinement vacciné », il faut avoir reçu sa deuxième dose du vaccin au moins 14 jours avant le 17 décembre.

Combien de fonctionnaires non vaccinés y a-t-il?

Le gouvernement indique que la grande majorité des employés assujettis aux nouvelles règles sont déjà complètement vaccinés, mais il ne connaît pas le nombre précis de récalcitrants qui travaillent pour le gouvernement.

Mercredi, le ministre de la Santé du Québec a reporté au 15 novembre la date butoir à laquelle tous ses travailleurs de la santé doivent être vaccinés contre la COVID-19. Le ministre québécois de la Santé, Christian Dubé, a indiqué que le système de santé allait foncer dans un mur avec le départ prévu de quelque 22 000 employés.

Le premier ministre Furey ne prévoit pas de situation semblable à Terre-Neuve-et-Labrador.

Les gens savaient que cette annonce aurait lieu. Nous les avons informés bien à l’avance, affirme-t-il. C’est une date butoir définitive.

Les gouvernements de deux autres provinces de l’Atlantique, le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse, ont déjà annoncé leur propre politique sur la vaccination obligatoire des fonctionnaires.

Au Nouveau-Brunswick, les employés provinciaux qui ne sont pas pleinement vaccinés le 19 novembre seront envoyés à la maison sans salaire. En Nouvelle-Écosse, les employés provinciaux ont jusqu’au 30 novembre pour se faire vacciner.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !