•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Dr Shahab affirme qu’il faut se préparer à vacciner les enfants de 5 à 11 ans

In a Sept. 10 news conference, Saskatchewan chief medical health officer Dr. Saqib Shahab voiced concern about the province's child-vaccination rates based on 'current trends in parents of those children.'

Le médecin hygiéniste en chef de la Saskatchewan, Saqib Shahab, affirme que les enfants de la province contractent la COVID-19 par l'intermédiaire de personnes non vaccinées dans leur famille.

Photo : La Presse canadienne

Radio-Canada

Le médecin hygiéniste en chef de la Saskatchewan, Saqib Shahab, suggère au gouvernement provincial de se préparer à vacciner les enfants de 5 à 11 ans dès que Santé Canada lui donnera le feu vert.

Selon Saqib Shahab, un tiers des nouveaux cas de COVID-19 en Saskatchewan touche les enfants de moins de 12 ans.

Le Dr Shahab précise qu'il y a peu de contaminations dans les écoles de la province. Les enfants contracteraient plutôt la COVID-19 à la maison par l'intermédiaire d'adultes non vaccinés .

« La grande majorité des cas dans les écoles sont des cas uniques. Cela reflète une transmission communautaire élevée dans les ménages principalement non vaccinés. »

— Une citation de  Saqib Shahab, médecin hygiéniste en chef de la Saskatchewan

La Saskatchewan se fie présentement à des tests rapides pour détecter les cas de contamination de COVID-19 chez les enfants de moins de 12 ans dans les écoles de la province.

Le père de deux enfants, Roger Boucher de Prince Albert, dit qu’il ne va pas se presser pour faire vacciner ses enfants.

M. Boucher se pose encore des questions sur l’efficacité des vaccins.

Je préférais attendre parce que s’il y a des problèmes, je ne veux pas que mes enfants soient les premiers [à] les obtenir.

Le chargé de cours au Département de biochimie, de microbiologie et d’immunologie de l'Université de la Saskatchewan, Yannick Tremblay, affirme que la montée du nombre de cas de  COVID-19 chez les enfants de 5  à 11 ans prouve que les jeunes qui ne sont pas vaccinés sont plus à risque de contracter la maladie.

Selon lui, la province devra s’activer pour convaincre les parents de faire vacciner leurs enfants. Il pense que la province devra démontrer l'efficacité du vaccin pour encourager les parents qui sont réticents à faire vacciner leurs enfants.

La Dre Karen Leis qui est pédiatre à Saskatoon se dit inquiète de la montée du nombre de cas de COVID-19 chez les jeunes et des répercussions sur leur santé à long terme.

Selon elle, la vaccination serait un élément clé pour les protéger.

On a une opportunité de protéger les enfants. Je pense que le vaccin est une bonne façon de le faire.

Pfizer a déjà demandé aux agences de réglementation des États-Unis d’approuver la vaccination des enfants de 5 à 11 ans dans ce pays. Santé Canada affirme dans un courriel qu'elle s'attend à recevoir bientôt une demande semblable de la société pharmaceutique.

Il y a présentement 100 cas de COVID-19 dans les écoles de la Saskatchewan. Depuis le début de la pandémie, 3 personnes de moins de 20 ans ont succombé à la maladie dans la province.

Avec des informations de Yasmine Ghania et Mercia Mooseely

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !