•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

11 millions de dollars de plus pour le nouveau poste de la GRC à Moncton

Plan architectural proposé du nouveau poste de police de la GRC à Moncton.

Un aperçu architectural proposé du poste de police du détachement de Codiac de la GRC.

Photo : Gracieuseté Ville de Moncton

Radio-Canada

Le coût d’un nouveau poste de police du détachement de Codiac de la GRC augmenterait de 24 % par rapport au coût initial, selon des informations obtenues par CBC. Passant de 46 millions à 57 millions de dollars, cette hausse serait attribuée aux prix plus élevés des matériaux de construction. Le projet n’a pas encore reçu une approbation finale.

La construction d’un nouveau poste de police est discutée depuis près d’une décennie. Le bâtiment actuel, situé sur la rue Main à Moncton, date des années 1970. Le détachement de Codiac de la GRC sert les municipalités de Dieppe, Riverview et Moncton.

Par courriel, la directrice des communications de la ville de Moncton, Isabelle LeBlanc, soutient que ce dossier sera à l'ordre du jour de la prochaine réunion du conseil municipal, lundi.

d67421d69f8a4949b0bee51aef455845

Le poste du détachement de Codiac de la Gendarmerie royale du Canada à Moncton (archives).

Photo : Autre banques d'images / Guy Leblanc

Le maire de Riverview, Andrew LeBlanc, affirme que l’édifice actuel est en train de s’écrouler. Il est d’avis que les trois municipalités devront évaluer l’impact financier d’une telle augmentation des coûts de construction et comment celle-ci affectera leurs budgets respectifs.

« Bien évidemment, une augmentation des coûts d’un projet n’est jamais une bonne nouvelle, mais il faudra travailler ensemble pour trouver des solutions. »

— Une citation de  Andrew LeBlanc, maire de Riverview

Moncton mène le projet et assumerait donc la dette supplémentaire nécessaire à la construction de l’édifice. Les coûts seront partagés avec Dieppe et Riverview par un contrat de location.

Le maire adjoint de la ville de Moncton, Charles Léger, souligne que les municipalités doivent fournir des installations adéquates au service de police, selon un contrat avec l'Autorité policière régionale de Codiac. Il n’a pas voulu commenter le dossier de l’augmentation des coûts de construction, pour le moment, car plus d'informations seront données à ce sujet lundi.

Un projet de longue date

La construction d’un nouveau poste de police est sur la table à dessin depuis plusieurs années. Le projet avait fait l’objet d’une étude en 2007 et en 2013.

La Ville de Moncton a acheté un terrain vacant en janvier 2019 au coût de 2,45 millions de dollars, où sera construit le nouveau poste de police de la GRC. Celui-ci devrait pouvoir abriter le personnel civil, les répartiteurs, les commissionnaires et les agents de police.

Au printemps dernier, la directrice de la planification et de la gestion de l’environnement à la Ville de Moncton, Elaine Aucoin, affirmait que si tout allait bien, la conception du plan serait finalisée et un appel d’offres pourrait être lancé en novembre. La construction débuterait en avril 2022 pour se terminer en février 2024.

Avec les informations de Shane Magee de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !