•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un plan mis en place pour empêcher les camions de rester bloqués aux péages

Des équipes d’entretien du pont debout sur la structure à évaluer les dommages.

Des équipes d’entretien du pont et des ingénieurs sur les lieux de l'accident, le 21 février 2018 sur le pont MacKay entre Halifax et Dartmouth. (archive)

Photo : CBC / courtoisie / Craig Paisley

Radio-Canada

La société Halifax Harbour Bridges a mis en place un plan qui, espère-t-elle, empêchera les camions et les autobus de frapper les auvents des cabines de péage du pont MacKay.

Des barres de dégagement, semblables à celles qui empêchent les véhicules de grande taille d’entrer dans les stationnements, seront installées pour avertir les conducteurs qu’ils approchent des péages et que la hauteur maximale est limitée.

Bien qu’il y ait déjà une signalisation avant les péages indiquant les restrictions de hauteur, cela n’a pas empêché des conducteurs d’essayer de se faufiler par les mauvaises portes.

Le dernier accident s’est produit le 13 octobre, lorsqu’un camion s’est écrasé dans un des auvents en béton.

 On en a eu 18 cette année. Il y en a eu seulement quatre l’année dernière, c’est une augmentation impressionnante, affirme Steve Proctor, responsable des communications pour Halifax Harbour Bridges.

« Nous ne sommes pas sûrs de ce qui se passe, peut être que c’est des distractions dues à la COVID, ou que les gens sont de retour dans leurs voitures et ne font pas attention comme avant. »

— Une citation de  Steve Proctor, responsable des communications, Halifax Harbour Bridges

Des conducteurs de camion amateurs

Il y a deux types de barrières de péage sur le pont MacKay : les petites pour les voitures vers le centre et les plus grandes pour les gros véhicules, comme les semi-remorques, sur les côtés. Toutes sont recouvertes d’un épais toit de béton. 

Les problèmes surviennent lorsque les conducteurs ne voient pas les panneaux d’avertissement et tentent de faire passer les gros véhicules par les portes du centre.

Camion coincé au poste de péage du pont MacKay.

Un camion a percuté le poste de péage du pont MacKay entre Halifax et Dartmouth en 2018 (archives).

Photo : CBC

Et bien que les semi-remorques commettent parfois l’erreur, M. Proctor a déclaré qu’il s’agit généralement de conducteurs amateurs dans des camions de location. C'est d'ailleurs ce qui s'est produit plus tôt cette semaine.

Il y avait un camion qui s’est mis sur la mauvaise voie et il est passé. Il arrivait trop vite au péage, il a heurté la structure et il y a eu des dommages importants au camion. Il a dû être remorqué, a affirmé M. Proctor.

Pour la 18e fois cette année, les travailleurs ont dû inspecter la structure du péage pour s’assurer qu’elle n’était pas endommagée.

De nouvellles barres de dégagement

Les nouvelles barres de dégagement devraient permettre aux conducteurs d’être prévenus à temps. Elles devraient être installées en novembre.

Elles se trouveront à environ trois mètres devant le péage, de sorte que si quelqu’un entre, il les heurtera, a déclaré M. Proctor. Et cela donnera probablement un mètre supplémentaire [aux conducteurs] pour comprendre qu'ils ne passeront pas.

Il a déclaré qu’il n’était pas judicieux de retirer les auvents en béton à ce stade. Un système sans argent liquide basé sur les plaques d’immatriculation est en préparation, ce qui signifie que de grands changements sont à venir au poste de péage.

Si dans un avenir pas trop lointain, nous devons nous en débarrasser de toute façon, voulons-nous vraiment dépenser des millions de dollars maintenant pour résoudre un problème qui n’en était pas un l’année dernière ?, demande M. Proctor.

C’est une bonne étape intermédiaire.

Avec les informations de Jack Julian

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !