•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déploiement policier contre le blocage de ponts à Montréal

Le pont Jacques-Cartier au lever du jour.

Des opposants aux mesures sanitaires avaient annoncé une manifestation afin de perturber l'heure de pointe sur le pont Jacques-Cartier.

Photo : Radio-Canada / Jean-Claude Taliana

Radio-Canada

Le Service de police de la Ville de Montréal s'était mis en mode « vigie » vendredi matin en raison de perturbations prévues par des manifestants sur les ponts de la métropole, qui souhaitaient protester contre les mesures sanitaires.

Des rassemblements d'automobilistes étaient prévus vers 7 h afin de perturber la circulation sur les principaux ponts de Montréal. À l'heure H, toutefois, la circulation demeurait fluide partout.

Tôt vendredi matin, le SPVM avait confirmé avoir mis en place un plan d'opération en cas de perturbations. Le service de police a notamment envoyé une douzaine de véhicules de patrouille du côté montréalais du pont Jacques-Cartier. Deux véhicules de la Sûreté du Québec ont aussi été stationnés près de l'infrastructure, du côté de Longueuil.

Des policiers ont également été déployés à proximité des autres principaux ponts de la métropole.

L'appel à manifester sur les réseaux sociaux prévoyait un rassemblement initial sur la Rive-Sud. Les protestataires étaient invités à se rendre sur les ponts de la métropole pour y rouler à basse vitesse et ainsi perturber l'heure de pointe. Un point de chute avait notamment été désigné devant le Collège des médecins, à Montréal.

Ces rassemblements avaient pour objectif de demander la fin de l'état d'urgence sanitaire, l'abolition des obligations vaccinales ainsi que le retrait du passeport vaccinal et des mesures de restrictions.

Rappelons qu'en mars dernier, des opposants aux mesures sanitaires avaient bloqué le pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine après une manifestation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !