•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une campagne de financement pour le nouveau toit de la cathédrale de Nicolet

L'église de l'extérieur en été, avec son toit qui a visiblement besoin de rénovations.

Le toit de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste de Nicolet a besoin d'être rénové.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La cathédrale Saint-Jean-Baptiste de Nicolet a besoin d’un nouveau toit. Le coût total de travaux est de l’ordre de 4,3 millions $. Il manque actuellement 545 000 $ pour compléter le financement.

Les travaux sont étalés en trois phases. La première partie a été effectuée à l’été 2020 et la deuxième phase est sur le point d’être terminée. La dernière phase aura lieu l’été prochain.

Cette cathédrale est répertoriée comme bâtiment historique de classe A par le Conseil du patrimoine religieux du Québec en raison de son architecture exceptionnelle et unique, a expliqué le président de la campagne de financement, Daniel McMahon, en entrevue à l’émission En direct.

Cette classification permet de toucher une subvention de 70 % du montant total des travaux provenant du gouvernement pour la restauration. L’aide publique fait en sorte qu’il reste 1,36 million $ à assumer par l’évêché. Un total de 815 000 $ en dons ont jusqu’ici été reçus ou promis.

M. McMahon sollicite donc les paroissiens de Nicolet, mais également de Drummondville et de Victoriaville, en raison du caractère architectural de ce lieu de culte.

Cette cathédrale-là a été conçue et construite par des Québécois. Et donc, il faut se rappeler qu’en 1963, lorsqu’elle a été inaugurée, les cathédrales ou les églises étaient faites sur des modèles où il y avait des colonnes, où il y avait beaucoup d’ornement, alors que la cathédrale de Nicolet est faite dans un style épuré où tout le monde voit, peu importe l’endroit où on est assis. Et on a des verrières qui sont exceptionnelles au monde, a raconté le président de la campagne de financement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !