•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ado disparue à Lévis : la police élargit le périmètre de recherche

Des policiers discutent près d’un poste de commandement mobile.

Mercredi, le Service de police de la Ville de Lévis a déployé un poste de commandement mobile à l’entrée du parc des Chutes-de-la-Chaudière. (archives)

Photo : Radio-Canada

Les recherches visant à retrouver Chelsia Irina Manuel Campos, cette adolescente de Lévis qui manque à l’appel depuis maintenant plus d’une semaine, ont été élargies jeudi.

Prenez note que ce texte contient des informations qui ne sont plus à jour. Le Service de police de la Ville de Lévis a annoncé le 15 octobre 2021 que le corps de l'adolescente avait malheureusement été retrouvé sans vie.

À la demande des enquêteurs du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL), la Sûreté du Québec (SQ) a déployé un hélicoptère et un maître-chien pour ratisser un plus grand périmètre.

On parle des berges du Saint-Laurent, des boisés et des abords de la rivière Chaudière, précise le porte-parole du SPVL, Jean-Sébastien Levan.

Une policière à pied s’entretient avec un automobiliste.

Les enquêteurs du SPVL analysent en ce moment les informations recueillies mercredi lors du déploiement d’un poste de commandement mobile.

Photo : Radio-Canada

La jeune Chelsia a été aperçue pour la dernière fois le 6 octobre, vers 21 h, à l’arrêt d’autobus situé à l'angle de la rue de la Presqu’île et du boulevard Guillaume-Couture, dans le quartier Saint-Romuald.

Mercredi, les policiers de Lévis ont installé un poste de commandement mobile à l’entrée du parc des Chutes-de-la-Chaudière. Des tracts avec la photo et la description de l'adolescente de 16 ans ont été distribués aux automobilistes.

Chelsia est une jeune femme de 16 ans. Son teint de peau est foncé, ses yeux sont bruns et ses cheveux noirs.

Chelsia Irina Manuel Campos aurait été vue pour la dernière fois le mercredi 6 octobre vers 21 h.

Photo : Gracieuseté : Service de police de la Ville de Lévis

Avant de passer le relais à leurs collègues de la SQ, les patrouilleurs du SPVL ont passé au peigne fin, dans un rayon de 300 mètres, le secteur entourant l’arrêt d’autobus où la disparue a été vue.

Avec la collaboration d’Alexandra Duval

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.