•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Palmarolle : la seule course à la mairie entièrement féminine en Abitibi-Témiscamingue

La pancarte de la municipalité de Palmarolle aux abords d'une route.

Palmarolle est une municipalité de l'Abitibi-Ouest.

Photo : Radio-Canada / Alexia Martel-Desjardins

La seule course à la mairie entièrement féminine de l'Abitibi-Témiscamingue se déroule à Palmarolle, en Abitibi-Ouest.

Les deux candidates sont Aline Bégin, qui est mairesse suppléante depuis près d'un an, et Véronique Aubin, présentement conseillère municipale.

Palmarolle n'a plus de mairesse officielle depuis environ un an. Aline Bégin la remplace et espère continuer à occuper ce rôle.

Je préfère intervenir au niveau local, parce que je pense que j’ai là plus de possibilités et plus de force pour intervenir et changer les choses, affirme Aline Bégin, qui s’est présentée comme candidate pour le Parti vert du Canada en 2019 et en 2015.

Aline Bégin devant l'édifice municipal de Palmarolle.

Aline Bégin, candidate à la mairie de Palmarolle et mairesse suppléante.

Photo : Radio-Canada / Alexia Martel-Desjardins

Elle s'implique depuis plusieurs années en politique municipale, notamment comme présidente du comité citoyen pour la maison des aînés.

Je me suis retrouvée au comité de citoyens comme présidente et j’ai voulu continuer en politique municipale parce que les citoyens étaient présents. J’aurais été toute seule, je ne serais pas allée. Alors c’est ça la force de Palmarolle. Les gens s'impliquaient, autrefois, et là je veux faire en sorte que l’on s'implique encore. Si on veut augmenter notre richesse collective, c’est ça qui est important, dit la mairesse suppléante.

Véronique Aubin, de son côté, souhaite avoir davantage d’impact au sein de sa municipalité

Je me suis dit que je suis limitée dans mon rôle de conseillère. Je me suis dit "il faut que je vise plus haut". Je crois au changement, je veux voir des améliorations, indique-t-elle.

Véronique Aubin près d'un parc à Palmarolle.

Véronique Aubin est candidate à la mairie de Palmarolle.

Photo : Radio-Canada / Alexia Martel-Desjardins

La jeune maman a aussi une garderie en milieu familial, mais elle est certaine qu'elle pourra assumer son rôle de mairesse malgré ses responsabilités.

Je veux faire valoir mes valeurs. C’est important pour moi d’écouter les gens, d’essayer de savoir ce qu’ils veulent vraiment, c’est quoi leurs besoins. Donc je pense que je suis capable de livrer la marchandise en respectant les autres. C’est pas mal ma devise, lance Véronique Aubin.

Elle précise qu’elle ne travaille pas les lundis. Je pourrais me livrer du temps attitré pour la municipalité pour faire avancer mes dossiers puis avoir la communication avec l’administration pour que je puisse justement livrer au conseil, note-t-elle.

Les deux candidates tiennent à collaborer davantage avec les citoyens, et soulignent que l’amélioration de la sécurité routière dans le village fait partie de leurs priorités.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !