•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plusieurs postes d’administrateurs restent à pourvoir au CSS des Chic-Chocs

Des livres sont empilés sur les bureaux dans une salle de classe.

Depuis mars dernier, sept membres ont démissionné. Une nouvelle personne vient de s'ajouter à la liste.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Sept sièges sont toujours vacants au conseil d'administration du Centre de services scolaire (CSS) des Chic-Chocs à la suite de démissions. Le rapport sur le climat de travail qui règne au CSS sera aussi déposé plus tard que prévu.

Lors d'une séance extraordinaire, mardi, une nouvelle démission a été annoncée. Il s'agit du cadre de services non-votant. Une nouvelle personne devrait être désignée d'ici les prochaines semaines pour reprendre les tâches de ce poste.

Même si les administrateurs ont entériné la nomination d'un nouveau membre, sept postes restent à pourvoir.

Le directeur général du CSS, Bernard D’Amours, dit avoir bon espoir de voir les postes occupés prochainement. Il précise que le conseil des parents, qui ne compte que des nouveaux membres, désignera bientôt trois administrateurs.

En mars dernier, cinq membres ont démissionné, dont le président, David Dubreuil. Deux autres personnes ont suivi leur exemple par la suite. La majorité des départs ont été attribués à une mauvaise compréhension du rôle des 15 administrateurs.

Par ailleurs, le rapport qui devait être déposé sur le climat de travail de l’organisation ne sera pas prêt à la mi-octobre comme prévu. L'étude avait été commandée par les administrateurs du CSS des Chic-Chocs à la suite de la vague de démissions.

Le Cabinet RH dévoilera ses constats et ses recommandations dans les 15 jours suivant la dernière entrevue. Le rapport était initialement prévu pour le 15 octobre, mais les entrevues individuelles avec les employés sont encore en cours.

Plus de 7 M$ pour l’entretien des infrastructures

La séance extraordinaire a permis de préciser l’enveloppe budgétaire allouée par le ministre de l’Éducation au CSS des Chic-Chocs. Elle s'élève à 7 288 347 $ pour l'année scolaire 2020-2021. Le montant est accordé dans le cadre des mesures de maintien des bâtiments mises en œuvre par le gouvernement québécois. Il servira au remplacement ou au réaménagement de structures d’une dizaine d’écoles sur le territoire du CSS.

Le conseil d'administration a adopté le budget de fonctionnement, d’investissements et de services de la dette à l’unanimité. Les revenus du CSS sont de 72 220 341 $ et s'équilibrent avec les dépenses de 72 741 818 $.

Un texte de Perrine Bullant

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !