•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fusillade évitée à Port-Cartier : l’accusé compterait plaider coupable

Le palais de justice de Sept-Îles.

Les procédures judiciaires se déroulent au palais de justice de Sept-Îles dans ce dossier. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Radio-Canada

Dimitri Xenos, qui aurait menacé de faire feu avec une arme dans le but de tuer des gens à Port-Cartier, compterait plaider coupable des trois chefs d’accusation portés contre lui. C'est ce qu'indique son avocat, Michel Savard.

L'homme de 20 ans est accusé de port d’arme dans un dessein dangereux pour la paix publique, de harcèlement criminel et de possession d’une substance illicite.

Le résident de Port-Cartier devait reconnaître sa culpabilité jeudi au palais de justice de Sept-Îles.

Un retard dans le dépôt du rapport de son évaluation psychologique entraîne toutefois le report de sa comparution, qui aura plutôt lieu le 28 octobre.

L'homme a été arrêté le 15 août dernier. Les autorités craignaient alors que Dimitri Xenos ait voulu utiliser une arme contre des gens au Centre éducatif L’Abri.

Il aurait aussi mis à prix la tête d’une personne de son entourage.

La Sûreté du Québec a depuis procédé à une perquisition du domicile du Port-Cartois, où des armes à feu ont été saisies.

Dimitri Xenos demeurera détenu jusqu’à la fin des procédures judiciaires.

Avec les informations de Lambert Gagné-Coulombe

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.