•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le compte Facebook d’une femme est piraté après sa mort, son frère exige des actions

Une personne regarde un écran de téléphone intelligent devant un logo géant de facebook.

Le vice-président pour les affaires mondiales de Facebook a rappelé que la plateforme avait investi 13 milliards de dollars au cours des dernières années pour assurer la sécurité de la plateforme.

Photo : afp via getty images / OLIVIER DOULIERY

Radio-Canada

Un Néo-Écossais se bat afin que le compte Facebook de sa sœur décédée soit définitivement supprimé du site après que son profil a été piraté et est maintenant utilisé par un inconnu au Moyen-Orient.

Evan Cameron raconte que sa sœur, Ali, est décédée d'une leucémie en 2013. Son compte Facebook a été désactivé avant sa mort.

Elle ne voulait pas que son compte soit actif après son décès, a affirmé monsieur Cameron en discussion avec Information Morning Halifax mercredi.

Deux ans après la mort d’Ali, son compte Facebook a été réactivé par un inconnu, un homme se trouvant en Irak.

L'homme a commencé à utiliser le compte d'Ali comme s'il s'agissait du sien. Il a changé le nom et la photo de profil, mais il avait toujours accès aux anciennes photos d'Ali, ainsi qu’à ses messages et à ses contacts.

Vous pouvez voir en regardant la chronologie qu’il y a deux opérateurs distincts sur le compte.

Une citation de :Evan Cameron, frère de Ali Cameron.

On y voit ma sœur jusqu’à ce qu’elle meure, puis en 2015, ce nouvel utilisateur a ressuscité le compte et a commencé à poster des messages, explique Evan Cameron.

L’adresse URL du compte est toujours sous le nom d’Ali Cameron.

Evan Cameron dit avoir pris conscience de cette activité en remarquant un compte avec un nom inconnu écrit en arabe dans sa liste d’amis. Certains amis d'Ali lui ont également dit qu’ils avaient reçu des messages provenant de ce compte.

Facebook a refusé une entrevue avec CBC News, mais un porte-parole a dit que la compagnie vérifiait le compte.

Le compte était toujours actif le mercredi 13 octobre.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !