•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une accusation pèse sur une personne liée à une éclosion dans une école à Charlottetown

L'entrée principale de l'école par une belle journée ensoleillée.

L'école West Royalty Elementary, à Charlottetown, a connu une éclosion de COVID-19 en septembre 2021.

Photo : CBC / Jane Robertson

Radio-Canada

Le ministère de la Justice et de la Sécurité publique de l’Île-du-Prince-Édouard confirme qu’un personne liée à une éclosion de COVID-19 dans l’école élémentaire anglophone West Royalty, à Charlottetown, est accusée en vertu de la loi provinciale sur la santé.

Selon un porte-parole du ministère, cette personne qui est accusée de ne pas s’être isolée avait eu des contacts rapprochés avec quelqu’un qui fréquente cette école et qui avait reçu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19.

La personne accusée n’est pas identifiée.

Cette accusation peut mener à une amende d’au moins 1000 $ dans le cas d’une personne et d’au moins 5000 $ dans le cas d’une entreprise.

Les classes en présentiel ont été annulées pour une semaine en septembre lors de l’éclosion dans l’école West Royalty. Dix-huit autres écoles dans la région de Charlottetown ont été fermées durant trois jours, le temps d’effectuer des tests de dépistage.

Les autorités provinciales disent avoir reçu 848 plaintes pour non-respect des ordonnances de santé depuis le début de la pandémie au printemps de 2020.

Le ministère a donné 213 avertissements et effectué 1444 vérifications au hasard chez des gens qui avaient reçu la directive de s’isoler.

Au total, 220 accusations ont été déposées dans la province pour les infractions suivantes depuis le début de la pandémie :

  • 10 accusations d’entrée illégale dans la province;
  • 25 accusations d’entrave à un agent de santé publique;
  • 16 accusations pour des rassemblements excédant la limite imposée par la santé publique;
  • 169 accusations de ne pas s’être isolé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !