•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un candidat à la mairie de Longueuil se plaint de la couverture de Québecor

M. Léveillé dans une vidéo promotionnelle.

Jean-Marc Léveillé, candidat de Longueuil Citoyen

Photo : Longueuil Citoyen

Radio-Canada

Longueuil Citoyen a déposé une plainte auprès du Directeur général des élections du Québec (DGEQ) pour ce qu’il estime être une infraction à la loi électorale du Québec.

Longueuil Citoyen – Équipe Jean-Marc Léveillé soutient que les médias de Québecor ont accordé à une seule candidate à la mairie de Longueuil 60 % de leur couverture de cet enjeu.

Selon la revue de presse effectuée par le parti, entre le 28 avril et le 7 octobre, les sites web de TVA, du Journal de Montréal, du Journal de Québec et de QUB radio ont publié 19 articles portant sur Catherine Fournier, 9 sur Josée Latendresse, 6 sur Jacques Létourneau et aucun sur Jean-Marc Léveillé.

Couverture médiatique illégale

Les articles 442 et 464 de la loi électorale du Québec stipulent que le propriétaire d’un média peut offrir gratuitement de l’espace d’une émission radio, télévisuelle ou d’un imprimé à un candidat à une élection à la condition qu’il l’offre également aux autres candidats.

Le traitement offert à Catherine Fournier est donc inéquitable, soutient le parti de M. Léveillé.

Les citoyens de Longueuil subissent un préjudice quant au processus démocratique équitable auquel ils sont en droit de s’attendre en vertu de la loi québécoise, soutient le communiqué.

Le parti dénonce également une sorte de complaisance dans la couverture, note Francis Dubreuil, attaché de presse de M. Léveillé, puisque ces médias ont tendance à ne traiter des autres candidats que si les nouvelles sont négatives, ce qui n’est pas le cas pour Mme Fournier.

Québecor n’a pas répondu à nos demandes d’entrevue.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !