•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coderre souhaite la vaccination obligatoire de tous les employés municipaux

Denis Coderre en point de presse au square Dalhousie.

Denis Coderre prône la vaccination obligatoire de tous les employés de la Ville de Montréal, sans distinction.

Photo : Radio-Canada / Charles Contant

Cols bleus, cols blancs, pompiers, policiers... Tous les employés municipaux devraient obligatoirement être vaccinés si Ensemble Montréal prend le pouvoir le 7 novembre prochain.

C'est du moins la volonté de Denis Coderre, qui s'est dit très clairement en faveur de la vaccination obligatoire des 28 000 employés de la Ville et de la Société de transport de Montréal en marge d'un point de presse organisé jeudi matin au square Dalhousie, dans l'arrondissement de Ville-Marie.

Moi, je crois que tous les employés de la Ville de Montréal devaient être vaccinés.

Une citation de :Denis Coderre, chef d'Ensemble Montréal

Le chef d'Ensemble Montréal a par ailleurs salué la décision de John Tory, le maire de Toronto, qui a instauré une politique similaire, récemment.

Tous ceux qui ont un poste de responsabilité comme les maires devraient [l'exiger], a-t-il affirmé. Si on veut s'assurer qu'on revienne à la normale, si on parle d'une immunisation collective, on a des responsabilités. Je n'ai pas de problème avec la vaccination obligatoire.

La responsabilité de Québec, réplique Valérie Plante

Son adversaire, Valérie Plante, n'est pas en faveur d'une telle mesure, du moins pas pour l'instant. Interrogée elle aussi sur le sujet jeudi matin, la cheffe de Projet Montréal a répété qu'elle s'en remettait aux décrets émis par le gouvernement Legault, qui n'obligent pas actuellement les villes à faire vacciner leurs employés.

À Toronto, dit-elle, c'est la Ville qui est responsable de la vaccination, tandis qu'à Montréal, c'est la santé publique et le gouvernement du Québec.

Nous, on a plusieurs scénarios de prêts, a-t-elle assuré. Si le gouvernement du Québec décidait par exemple que les travailleurs essentiels, par exemple, les policiers, devaient être vaccinés, nous, on est prêts à aller de l'avant, mais il faut que ce soit fait en concertation, et il faut que ce soit fait de manière cohérente.

La vaccination obligatoire fait débat ces jours-ci au Québec, au moment où le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, vient de repousser d'un mois la date limite imposée aux travailleurs de la santé du réseau public pour se faire inoculer deux doses de vaccin contre la COVID-19.

Notre couverture des élections municipales au Québec en 2021.

L'enjeu de la vaccination obligatoire a cependant occulté les annonces des principaux deux candidats à la mairie de Montréal, jeudi.

Denis Coderre avait convié les médias pour leur présenter son projet de high line qui relierait le Vieux-Montréal au secteur des Faubourgs. Sous son administration, un parc aérien verrait le jour sur la rue Notre-Dame entre Berri et Montcalm. Les voitures et les vélos y seraient interdits.

Le viaduc Notre-Dame.

Denis Coderre a baptisé « Notre-Dame en hauteur » le projet de parc aérien qu'il souhaite aménager sur le viaduc Notre-Dame, entre les rues Berri et Montcalm.

Photo : Radio-Canada / Jérôme Labbé

Quant à Valérie Plante, elle s'est engagée à transformer un minimum de 15 terrains vagues en plateaux sportifs au cours des 4 prochaines années pour permettre la pratique du basketball, du soccer et du hockey cosom, notamment, une promesse évaluée par son parti à 3,3 millions de dollars.

Avec Benoît Chapdelaine

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !