•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des élections provinciales à date fixe en Nouvelle-Écosse

Le chef du Parti progressiste-conservateur parle derrière un podium lors d'une conférence de presse.

Le premier ministre Tim Houston croit que la période estivale est le moment idéal pour tenir des élections provinciales (archives).

Photo : parti progressiste conservateur de la Nouvelle-Écosse

Radio-Canada

La Nouvelle-Écosse fait un pas de plus vers des élections provinciales à date fixe. Le gouvernement progressiste-conservateur a déposé mercredi un projet de loi à cet effet. La Nouvelle-Écosse est la dernière province canadienne à se doter d’élections à date fixe.

Tous les quatre ans, le troisième mardi de juillet, serait la date ciblée pour les élections provinciales. Ainsi, le prochain scrutin aurait lieu le 15 juillet 2025.

Il semble donc que les Néo-Écossais devront se rendre aux urnes en pleine période estivale. Selon le premier ministre, Tim Houston, ce temps de l’année est idéal pour tenir des élections, pour plusieurs raisons. Entre autres, les écoles sont fermées et peuvent donc servir de bureaux de scrutin.

Dans un communiqué, la province souligne que ce projet de loi permettrait à Élections Nouvelle-Écosse d’économiser environ 500 000 $ et favoriserait le recrutement des employés dans les bureaux de scrutin.

Le NPD n’est pas convaincu

Le chef du NPD, Gary Burrill, n’est pas satisfait du moment de l’année choisi pour tenir des élections provinciales.  Le but d’une réforme démocratique est d’encourager l’intérêt des citoyens envers le processus électoral , une tâche plutôt ardue en plein mois de juillet, selon lui.

Le chef du Parti libéral, Iain Rankin, déclare qu’il doit discuter avec les membres de son caucus avant de prendre position sur la date proposée des élections.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !