•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alectra va cesser de s’occuper des factures d’eau de Hamilton

Pylône électrique.

Hamilton paiera Alectra 5,6 millions de dollars cette année pour livrer les factures d'eau. (Archives)

Photo : iStock / NOKFreelance

Radio-Canada

Les conseillers municipaux de Hamilton affirment qu'Alectra Utilities les a pris au dépourvu lorsque l'entreprise a dévoilé qu'elle était trop occupée pour continuer à s'occuper des factures d'eau de la région.

L'entreprise, qui s'est formée en 2017 lorsque Horizon Utilities a fusionné avec quatre autres entreprises, affirme qu'elle a une trop grande superficie à couvrir et trop de choses à faire pour continuer à s'occuper de la facturation de l'eau, selon ce qu’a confirmé le personnel de la Ville la semaine dernière.

Hamilton paiera Alectra 5,6 millions de dollars cette année pour livrer les factures d'eau. Or, la compagnie ne le fera plus après l'expiration du contrat en décembre 2024.

C'était notre service public, a déclaré le conseiller Brad Clark (quartier 9, Upper Stoney Creek) lors d'une réunion du comité de vérification, des finances et de l'administration la semaine dernière. Et puis nous l'avons fusionné sous l'accord que cela allait améliorer les efficacités.

Je trouve que la façon dont cela a été fait est incroyablement irrespectueuse.

La Ville est actionnaire d'Alectra, qui est le deuxième plus grand service public en Amérique du Nord. Le maire Fred Eisenberger a été payé 41 250 dollars l'année dernière pour siéger au conseil d'administration, mais il a dû déclarer un conflit d'intérêts sur le vote de la facturation de l'eau.

Je suis choqué que le maire n'ait pas eu son mot à dire sur ce sujet, a déclaré M. Clark.

Ce dernier n'était pas le seul à être surpris. Le conseiller Lloyd Ferguson (quartier 12, Ancaster) a décrit l'abandon de la facturation de l'eau par Alectra comme se faire couper l’herbe sous le pied.

John Savoia, conseiller principal de la Ville, a déclaré que Guelph, Markham et Vaughan sont dans la même situation. Hamilton a discuté avec ces trois Villes pour voir si elles pouvaient unir leurs forces afin de remédier à la situation, a-t-il ajouté.

John Friesen, porte-parole d'Alectra, affirme que l'entreprise doit se retirer de la facturation de l'eau en raison de la complexité croissante de la facturation de l'électricité. La Ville serait mieux lotie avec une entreprise spécialisée dans le service de facturation de l'eau, selon lui.

En raison de l'évolution continue du secteur de l'électricité ainsi que des attentes des clients, et de la nécessité de moderniser nos technologies de facturation et nos canaux d'engagement des clients pour s'adapter à de nombreux nouveaux programmes et modèles de tarification mandatés par le gouvernement, nous nous concentrons sur la mise à niveau de nos systèmes d'information des clients pour gérer cette évolution, a-t-il déclaré dans un courriel.

Malheureusement, à mesure que nous avançons dans cette direction, le système et les processus deviennent moins capables de prendre en charge plusieurs services d'eau de manière rentable.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !