•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un autre projet en veilleuse pour défaut de paiement à Desbiens

Un dôme à Desbiens.

Le projet visé implique la construction d'un dôme et d'une patinoire.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Après avoir dévoilé la semaine dernière qu’un projet d’alimentation en eau potable était mis en veilleuse à Desbiens en raison d’un présumé défaut de paiement de la Ville, Radio-Canada a appris que la construction d’un dôme et d’une patinoire étaient eux aussi sur pause pour les mêmes motifs.

Ces travaux totalisent 875 000 $ et l’entreprise Méthodex en a complété la majorité en décembre dernier. Quelques ajustements devaient être faits au printemps 2021, mais Desbiens aurait un retard de paiement totalisant 400 000 $.

Habituellement, ce sont des clients de confiance, des clients pour qui on n’a pas de misère à être payé. Des fois, pour des raisons administratives, ça peut retarder, mais rien de plus. On finit par être payé, mentionne le directeur construction des Constructions Méthodex, Pascal Nadeau.

L’entreprise a déposé en août dernier une hypothèque légale sur le projet. L'entreprise, qui devait procéder à l'installation des bandes de la patinoire refuse de compléter cette portion du projet tant qu'un paiement de la Ville ne sera pas reçu.

Accompagnement du ministère

Le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) est au fait de la situation.

L’équipe spécialisée en finances et en accompagnement des municipalités du MAMH poursuit son mandat d’accompagnement auprès de la Ville. L’objectif est d’identifier des solutions pour rétablir sa situation financière.

Le MAMH rappelle que la Municipalité doit trouver des liquidités pour faire face à ses obligations. À court terme, elle devra vraisemblablement recourir à l’emprunt.

À Desbiens, personne n'a répondu aux demandes d'entrevues de Radio-Canada.

D’après les informations d’Annie-Claude Brisson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !