•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une campagne d’achat local lancée par les chambres de commerce de la région

Une cliente inspecte sa facture à la caisse d'un grand magasin.

Les Saguenéens et les Jeannois sont invités à visiter leurs commerces locaux.

Photo : getty images/istockphoto / Juanmonino

Radio-Canada

Une nouvelle initiative voit le jour pour encourager l'achat local. Lancée par le Regroupement des chambres de commerces du Saguenay Lac-Saint-Jean, la campagne « Mes achats à quelques pas » invite les Saguenéens et les Jeannois à entrer dans les magasins de proximité.

Cette initiative a débuté le 12 octobre et durera jusqu'au 31 décembre.

La directrice générale de la Chambre de commerce et d'industrie Saguenay-Le Fjord, Sandra Rossignol, dit que la campagne se veut complémentaire à l'achat en ligne.

Ce qui est essentiel pour notre vitalité économique, c'est d'avoir des commerces qui ont pignon sur rue et la seule façon de les conserver, c'est d'aller acheter dans les commerces. Les commerces, ils emploient des gens d'ici, ils paient des taxes. Il n'y a rien de plus laid dans un centre-ville que d'avoir des locaux libres, dans les centres commerciaux également. On a besoin que la population retourne vers les commerces de proximité, a expliqué Sandra Rossignol.

La campagne est supportée également par la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ).

Par communiqué, Sandra Rossignol avait souligné la collaboration de la population du Saguenay-Lac-Saint-Jean lorsqu'était venu le temps de consommer localement au plus fort de l'impact de la pandémie, lors de la réouverture graduelle des commerces.

Le Regroupement des chambres de commerce du Saguenay–Lac-Saint-Jean comprend cinq organismes qui représentent 2000 entreprises.

Avec des informations de Catherine Paradis

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !