•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vaccination n’est pas une excuse pour se sauver d’un excès de vitesse

Un véhicule de la police de la MRC des Collines-de-l'Outaouais. (Archives)

L’homme s’est aussi vu ajouter 14 points d’inaptitude (archives).

Photo : Radio-Canada / Jean-Sébastien Marier

Radio-Canada

L’urgence de se rendre à un rendez-vous pour se faire vacciner contre la COVID-19 n’est pas une raison pour faire un excès de vitesse et un homme l’a appris à ses dépens, mercredi matin, en Outaouais.

L’homme de 27 ans a reçu une amende de près de 1400 $ pour avoir conduit à une vitesse de 160 km/h sur l’autoroute 148, près de Luskville. C’est ce qu’a indiqué la police de la MRC des Collines-de-l’Outaouais.

L’homme aurait répondu à l’agent qui l’a intercepté que sa hâte était due au fait qu’il devait se rendre à un rendez-vous de vaccination.

J’ai entendu beaucoup d’[excuses] en plus de 25  ans, mais [pas cela], a dit le sergent Martin Fournel.

Mais cela vient avec ce qui se passe dans la société en ce moment, a-t-il ajouté.

L’homme s’est aussi vu ajouter 14 points d’inaptitude. Son permis de conduire a par ailleurs été suspendu pour sept jours, a précisé M. Fournel.

Le sergent a affirmé ne pas savoir si l’homme se rendait réellement à un rendez-vous pour se faire vacciner contre la COVID-19.

Avec les informations de CBC

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.