•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Vallée-des-Loupiots rouvre partiellement son installation de la rue Paquin

L'installation de l'avenue Paquin du CPE de la Vallée-des-Loupiots à Val-d'Or.

L'installation de l'avenue Paquin du CPE de la Vallée-des-Loupiots à Val-d'Or.

Photo : Radio-Canada / Mélanie Picard

Le CPE de la Vallée-des-Loupiots a pu réintégrer 29 enfants dans son installation de la rue Paquin à Val-d’Or, fermée depuis le 1er septembre.

Cette réouverture a été rendue possible par le recrutement de quatre éducatrices. De plus, l’organisme a reçu une aide financière ponctuelle du député Pierre Dufour et de l’entreprise Eldorado Gold pour l’aider à opérer à seulement 35 % de sa capacité maximale.

C’est une excellente nouvelle pour la communauté, se réjouit le directeur général, Joël Gagné. On avait un genou à terre, mais ces appuis nous ont aidés à nous relever, à aller de l’avant et à garantir qu’on restera ouvert pour les prochains mois.

Le directeur général estime que la mobilisation de la communauté a contribué à favoriser les efforts de recrutement de la main-d'œuvre.

La population a été conscientisée au fait que nous cherchions des gens et aussi que les conditions salariales vont sûrement s’améliorer avec les négociations d’une nouvelle convention collective, soutient-il. Ils s’accrochent à l’idée que le meilleur s’en vient. Pour plusieurs des 30 personnes que nous avons reçues en entrevue, c’est une question de 1 ou 2 $ de l’heure. Ils nous ont dit de les rappeler si on est en mesure de leur offrir de meilleures conditions.

La Vallée-des-Loupiots a besoin de 17 éducatrices pour avoir une équipe complète à son installation de la rue Paquin. Le CPE veut poursuivre le recrutement au cours des prochains mois pour pouvoir ajouter de nouveaux groupes et opérer à pleine capacité au printemps 2022.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !