•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’événement Courir pour lire 2021 aura lieu virtuellement

Des coureurs au centre-ville de Moncton.

Courir pour lire attire plus de 1500 coureurs chaque année (archives).

Photo : Facebook/Courir pour lire

Radio-Canada

Courir pour lire, l’un des plus grands événements sportifs du Nouveau-Brunswick, n'aura pas lieu dans sa forme habituelle cette année, en raison de la recrudescence des cas de COVID-19. Il se déroulera plutôt en mode virtuel, le dimanche 24 octobre.

Les participants devront courir chacun de leur côté pour compléter leur épreuve, allant du 5 km au demi-marathon.

Comme le parcours ne se limite plus à la seule région de Moncton, les participants peuvent maintenant choisir de le faire n’importe où dans les communautés néo-brunswickoises.

La course devait initialement avoir lieu en présentiel cette année, mais l'évolution inquiétante de la pandémie dans la province a alerté les responsables, qui ont fait volte-face mercredi.

Ça nous a brisé le cœur, mais on a réalisé que durant la pandémie il y a beaucoup de sacrifices à faire non seulement pour des événements comme ceci, mais dans d’autres aspects de notre vie quotidienne.

Une citation de :Dr Serge Melanson, membre du conseil d'administration de Courir pour lire

Ce qu’on ne voulait pas se retrouver avec, c’était un gros événement où est-ce qu’on aurait rassemblé un grand nombre de personnes puis il y aurait risque d’aggraver la situation vis-à-vis des éclosions, explique le Dr Serge Melanson, membre du conseil administratif de Courir pour lire. Alors on a pris la décision très difficile, au conseil, de transformer l’événement plutôt dans un événement virtuel, comme on avait fait en 2020.

Une deuxième année en mode virtuel

L’an dernier, la course avait également eu lieu en mode virtuel. Un total de 400 personnes y avaient participé.

Jusqu’à maintenant, plus de 500 personnes se sont inscrites à la course de cette année.

En 2018, au-delà de 1500 coureurs s'étaient rassemblés sur la ligne de départ.

L'organisme a réussi à faire une collecte de fonds de 17 000 $ en 2020. On devrait être capable de faire un don très semblable cette année, dit le Dr Serge Melanson.

Comme en 2020, l’argent amassé sera redistribué en dons à des organismes de la région œuvrant pour la littératie.

Les organisateurs précisent que ceux et celles qui préfèrent remettre leur inscription à l’année prochaine, lorsque la course aura en présentiel, peuvent le faire. Des remboursements sont également admissibles.

Mais déjà, on entend parler de beaucoup des gens qui se sont inscrits sur notre site web et sur notre page Facebook, et il paraît y avoir un énorme intérêt de continuer avec l’événement de façon virtuelle alors on s’attend que la plupart de ces participants-là vont le faire virtuellement, souligne le Dr Serge Melanson.

Les inscriptions sont toujours en cours sur le site de Courir pour lire.

Avec les informations de Francois LeBlanc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !