•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La réouverture de la frontière américaine fait le bonheur d’un commerçant manitobain

L'intérieur de la boutique hors-taxe à Emerson, Manitoba.

À la boutique Emerson Duty Free, les voyageurs qui se rendent aux États-Unis peuvent acheter de l'alcool, du tabac et des produits cosmétiques sans être assujettis aux taxes.

Photo : Gracieuseté : Simon Resch

Radio-Canada

Après l’annonce des États-Unis de rouvrir leur frontière terrestre aux Canadiens adéquatement vaccinés, le propriétaire du magasin hors taxes situé à Emerson au Manitoba, Simon Resch est plus que ravi.

Mercredi matin, les autorités américaines ont annoncé la réouverture de la frontière terrestre à partir du mois de novembre. Cette nouvelle marque la fin de 19 mois de fermeture de la frontière terrestre aux voyages non essentiels.

Wow, ça semble presque irréel. Ça fait si longtemps [et] nous pouvons enfin nous y remettre, lance le propriétaire de la boutique Emerson Duty Free.

Bien que le propriétaire du magasin ait su faire grimper ses ventes depuis la réouverture des frontières canadiennes aux Américains complètement vaccinés, le 9 août, les pertes restaient tout aussi énormes.

La boutique hors taxes située à 100 kilomètres de Winnipeg près de la frontière américaine dépend en grande partie des voyageurs canadiens qui se rendent aux États-Unis.

Après les 19 mois de fermeture des frontières, il explique que les ventes du magasin ont baissé de 85 %. Sans mentionner un chiffre exact, c’est une perte d’environ 10 millions de dollars,ajoute-t-il.

Il raconte que les restrictions sanitaires ont eu des conséquences négatives tant sur le plan personnel que professionnel.

Les États-Unis permettent aussi aux Canadiens de traverser la frontière par voie aérienne, tant qu’ils présentent une preuve d’un test de dépistage négatif à la COVID-19.

Ils n’ont pas encore défini une date exacte pour la réouverture des frontières.

En attendant de connaître cette date, Simon Resch se prépare déjà à recevoir plus de clients dans son magasin.

Ça ressemble à un retour vers un semblant de normalité.

Une citation de :Simon Resch, propriétaire d'un magasin hors taxes

Il explique qu’il aura besoin de réapprovisionner l’inventaire, embaucher de nouveaux employés et déterminer les demandes des prochains voyageurs.

Avec les informations de Darren Bernhardt

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !