•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plusieurs hôpitaux de l’Ontario n’accepteront que les visiteurs vaccinés

Une petite fille tient la main de son père devant les portes d'un édifice.

Une fillette et son père attendent d'être autorisés à entrer dans un hôpital de Toronto. (Archives)

Photo : CBC / Matéo Garcia-Tremblay

La Presse canadienne

Plusieurs hôpitaux de l'Ontario ont adopté des politiques de vaccination obligatoire pour les visiteurs, en plus de celles qui touchent leur personnel.

Le Réseau universitaire de santé de Toronto, qui a adopté une politique de vaccination obligatoire de son personnel qui allait au-delà d'une directive provinciale, prévoit maintenant de demander aux visiteurs une preuve de vaccination complète dès le 22 octobre.

La porte-parole Gillian Howard a déclaré que le réseau hospitalier s'occupe de certaines des personnes les plus immunosupprimées ou dont le système immunitaire est le plus affaibli de la province, et que le réseau veut faire tout son possible pour protéger les patients.

À compter du 25 octobre, Trillium Health Partners à Mississauga et à l'ouest de Toronto exigera une preuve de vaccination des personnes qui visiteront les patients, à l'exception des conjoints des patientes en travail et en accouchement, des patients en fin de vie, des patients pédiatriques et de ceux qui sont à l'urgence.

Les hôpitaux de ce réseau affirment qu'ils n'accepteront pas un résultat de test de dépistage de la COVID-19 négatif au lieu d'une vaccination complète pour tous les autres visiteurs, afin de permettre à leur personnel de se concentrer sur les soins aux patients.

La Huron Perth Healthcare Alliance indique qu'elle exigera que la famille et les soignants soient entièrement vaccinés à partir du 1er novembre, avec des exceptions semblables à celles de Trillium Health Partners.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !