•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sport Manitoba veut régler la pénurie d’arbitres sportifs dans la province

Un arbitre présente une rondelle de hockey

La campagne de Sport Manitoba invite les arbitres à témoigner de leur expérience sur le terrain par le biais des médias sociaux.

Photo : iStock

Radio-Canada

Sport Manitoba lance une campagne pour régler le problème de pénurie d’arbitres sportifs dans la province.

La campagne vise notamment à recruter et à retenir les arbitres dans différentes disciplines sportives. L’objectif est aussi de restaurer la confiance et le respect envers le corps arbitral au Manitoba.

C’est rendu à un point où il y a des matchs qui n’ont pas d’arbitres, raconte Nicolas Joubert, qui est arbitre de soccer depuis environ 15 ans, à l’émission Le 6 à 9.

Selon lui, c’est un phénomène qui a commencé avant la pandémie et qui touche toutes les disciplines sportives partout dans la province.

Selon Nicolas Joubert, les arbitres sont souvent victimes d’intimidation ou de violences verbales de la part des joueurs, des parents ou même des entraîneurs. C'est une des raisons majeures pour lesquelles les arbitres démissionnent.

Par ailleurs, la pandémie n'a fait qu'envenimer la situation en raison de l’arrêt des activités sportives.

Même avec la reprise progressive des activités sportives, la tendance ne s’est guère améliorée. De nombreux arbitres ont préféré s’éloigner des terrains, craignant pour leur santé et leur sécurité. L’arrivée du passeport vaccinal et des restrictions sanitaires ont constitué un casse-tête supplémentaire.

Sur son site Internet, Sport Manitoba invite les arbitres à faire part de leur expérience par le biais des médias sociaux.

Selon Nicolas Joubert, c’est une campagne excellente, car elle vient mettre en lumière les défis du métier, mais aussi les aspects positifs.

Le public peut ainsi se rendre compte que les officiels sont des éléments importants dans le sport autant que les joueurs, les entraîneurs et les spectateurs, explique-t-il.

Par ailleurs, cette campagne pourrait susciter de nouvelles vocations dans le domaine de l'arbitrage, notamment auprès des jeunes, croit-il.

Tu peux gagner de l’argent tout en participant au sport auquel tu es attaché.

Il ajoute que, pour lui, la passion est un élément clé pour réussir comme arbitre et pour passer à travers les moments difficiles.

Avec les informations de Patricia Bitu-Tshikudi

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !