•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois arrestations en lien avec un triple meurtre à Rivière-des-Prairies

Des ambulances et des véhicules de police sur les lieux de la fusillade, alors que des voisins observent la scène depuis leur balcon.

Le 2 août dernier, trois personnes ont été tuées et deux autres blessées par balle après des coups de feu tirés en direction d’un immeuble résidentiel à Rivière-des-Prairies (archives).

Photo : Radio-Canada / Mathieu Wagner

Radio-Canada

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) et le Service de police de Laval (SPL) ont arrêté trois hommes en lien avec un triple homicide survenu au mois d’août dernier dans l’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles.

Les policiers ont également procédé à des perquisitions, a indiqué le SPVM par communiqué, mercredi. Les suspects seraient connus des policiers.

Il s'agit de Clifford Domercant-Barosy, 26 ans, Marlon Francisco Villa-Guzman, 25 ans, et d'un autre homme âgé de 23 ans.

Les deux premiers suspects font face à des chefs d’accusation de meurtre au premier degré sur trois victimes, de tentative de meurtre sur deux victimes et de possession d’une arme à feu, a précisé le SPVM par communiqué en fin de journée. La comparution du troisième suspect devrait avoir lieu d’ici demain.

Une femme de 25 ans a également été arrêtée lors de l’opération, puis libérée sous promesse de comparaître. Elle n’est pas directement liée à l’événement, selon le communiqué du SPVM.

Deux arrestations ont eu lieu à Montréal, dans l’arrondissement de Montréal-Nord, et deux autres à Laval, dans le quartier Chomedey, peut-on lire dans le communiqué. Quatre perquisitions ont aussi notamment permis la saisie de deux armes de poing, de munitions, de cellulaires, de stupéfiants et d’autres éléments de preuve.

L’enquête policière se poursuit afin d’identifier les autres individus impliqués dans l’événement.

Une fusillade qui a secoué la métropole

Le 2 août dernier, trois personnes ont été tuées et deux autres ont été blessées par balle par des coups de feu tirés en direction d’un immeuble résidentiel situé à l'angle du boulevard Perras et de la 54e avenue.

Cet événement de violence armée avait profondément secoué la métropole, note le SPVM dans son communiqué.

Au cours des dernières semaines, de nombreux efforts ont été déployés par la Section des crimes majeurs et d’autres unités du SPVM afin de faire progresser cette enquête.

Appelée à réagir lors d'un point de presse mercredi, la mairesse sortante de Montréal, Valérie Plante, s'est dite soulagée des développements. C’est une bonne nouvelle, je tiens vraiment à remercier le travail des policiers et policières, a-t-elle déclaré.

C’est un élément important qui montre que ça fonctionne de mettre les ressources, de permettre aux policiers et policières de faire leur travail.

Je réitère que Montréal est une ville sécuritaire, a-t-elle ajouté.

Avec les informations de Karine Bastien

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.