•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les éducatrices du CPE Touchatouille en grève générale illimitée

Les éducatrices manifestent devant le CPE. Elles brandissent des drapeaux et des pancartes.

Les éducatrices du CPE Touchatouille en grève générale illimitée.

Photo : Radio-Canada / Djavan Habel-Thurton

Radio-Canada

La grève générale illimitée des éducatrices du CPE Touchatouille de Port-Cartier a commencé ce matin.

Selon leur représentant syndical, Dany Maltais, du syndicat des Métallos, les éducatrices sont prêtes à perdre des journées de salaire à court terme pour améliorer leurs conditions.

Les augmentations salariales offertes par le gouvernement sont insuffisantes, selon le syndicat, particulièrement à Port-Cartier, où les éducatrices comparent leur rémunération avec les salaires offerts dans le secteur minier et industriel.

Tu as beau être passionné, tu as beau avoir le métier d’éducatrice à cœur, que ce soit une vocation, tu as des factures à payer, rapporte le représentant syndical Dany Maltais.

Dany Maltais est dans une salle. Il regarde la caméra.

Dany Maltais est représentant syndical

Photo : Radio-Canada

C’est une forme de reconnaissance le salaire.

Une citation de :Dany Maltais, représentant syndical chez les Métallos

Dany Maltais ajoute que les éducatrices se sentent appuyées dans leurs démarches par les parents.

Le syndicat des Métallos aura une place à la table de négociations avec Québec le 21 octobre.

À écouter à l'émission Bonjour la Côte : l'entrevue avec Dany Maltais

Par ailleurs, les éducatrices en CPE de Sept-Îles, affiliées à la CSN, seront en grève également mercredi avant-midi. Elles seront en grève aussi jeudi et vendredi, dans le cadre des journées de grève nationale pour 11 000 travailleuses de CPE syndiquées de la CSN.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !