•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Poursuite contre CP : deux cadres américains de la MMA seront entendus hors cour

Une traverse ferroviaire à Lac-Mégantic.

Deux anciens cadres de la MMA seront contraints de témoigner.

Photo : Radio-Canada / Martin Bilodeau

René-Charles Quirion

Deux cadres américains de la Montreal, Maine & Atlantic (MMA) seront contraints de témoigner lors du procès civil intenté contre le Canadien Pacifique (CP) par le gouvernement du Québec, des assureurs et le recours collectif des victimes de la tragédie de Lac-Mégantic.

Lynne Labonté et Paul Bugde, dont les noms sont revenus à plusieurs reprises lors des témoignages d'ex-employés de la MMA, témoigneront à partir de l’État du Maine, où ils résident.

C’est un juge magistrat de la Cour fédérale du district du Maine qui a ordonné qu'ils soient entendus. Cette procédure est nécessaire, soutient le juge Martin Bureau de la Cour supérieure, parce qu’ils n’ont pas manifesté vouloir collaborer au procès.

Dans une décision rendue mardi, le juge Bureau note que de nombreux efforts ont été faits afin qu’ils se présentent au palais de justice de Sherbrooke. Leur présence était même prévue la semaine dernière.

Des démarches supplémentaires ont cependant dû être faites aux États-Unis pour obtenir leur version en lien avec les tragiques événements du 6 juillet 2013. Des modalités ont été fixées en fonction des circonstances et des limitations imposées.

Les poursuivants et les défendeurs disposeront chacun de trois heures et demie pour les interrogatoires et contre-interrogatoires.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !