•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ouvrir une garderie en milieu familial pour s’occuper de ses enfants

Josée Parisée berce un bambin dans sa garderie familiale.

Lorsqu'elle a annoncé l'ouverture de sa garderie, la résidente de Sept-Îles Josée Parisée a reçu plus de 250 demandes.

Photo : Radio-Canada / Lambert Gagné-Coulombe

Radio-Canada

Une résidente de Sept-Îles a décidé, le printemps dernier, de quitter son poste d’éducatrice à la maternelle 4 ans à la Commission scolaire du Fer pour démarrer son service de garde en milieu familial. Josée Parisée accueille chaque jour 4 bambins de moins de 3 ans dans sa garderie.

La pandémie l'a poussée à créer une garderie en milieu familial pour lui permettre de rester à la maison et de s'occuper surtout de Félix, son fils vivant avec un handicap. Avec la pandémie, le problème du manque de places en garderie s'est aggravé.

Il manque de main-d'œuvre partout, donc imaginez pour venir s'occuper d'un enfant handicapé quelques heures par jour, laisse tomber Mme Parisée.

Depuis les dernières années, des centaines de garderies en milieu familial ont fermé leurs portes. Après avoir annoncé l'ouverture de sa garderie, Josée Parisée a reçu plus de 250 appels de parents à la recherche d'une place pour leur enfant.

Josée Parisée berce deux bambins dans sa garderie familiale. Deux autres enfants jouent par terre dans la salle de jeux.

Chaque jour, Josée Parisée accueille chez elle quatre bambins de moins de trois ans.

Photo : Radio-Canada / Lambert Gagné-Coulombe

Des incitations financières comme motivation

Pour Josée Parisée, les mesures annoncées au début du mois par le ministère de la Famille en vue de soutenir les éducatrices en milieu familial tombent à point.

Je suis vraiment partie de zéro, j'ai dû aménager mon sous-sol. Ça aide! Au moins, il y a de l'aide, explique-t-elle.

Une bonification de 30 % du salaire et des montants forfaitaires pouvant atteindre 10 000 $ pour le démarrage du service de garde en milieu familial ont persuadé Josée Parisée de se lancer dans le domaine.

Depuis sept ans, le nombre de garderies en milieu familial est passé de 15 500 à 11 000 au Québec.

Au total, ce sont 51 000 enfants québécois qui attendent toujours une place en garderie. Pour la Côte-Nord, ce sont 520 enfants qui n'avaient toujours pas été placés en garderie d'après les plus récents chiffres.

Avec les informations de Lambert Gagné-Coulombe

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !