•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une campagne pour faire la promotion du bac brun à Saguenay

Une équipe de tournage.

La comédienne Véronique Gagné a accepté de s'associer au projet.

Photo : Radio-Canada / Philippe L'Heureux

Radio-Canada

La Ville de Saguenay se prépare à distribuer, l'été prochain, les bacs bruns qui lui permettront de faire la collecte des matières organiques à compter de l'automne 2022. Elle prépare en ce moment une campagne de promotion pour informer la population sur la distribution, le début des collectes et l’utilisation des bacs.

Une douzaine de courtes vidéos seront ainsi produites. Elles seront diffusées à compter de l’hiver prochain sur les médias traditionnels et sur le web.

C’est un très gros projet. On a un concept assez ambitieux qui, on est convaincu, va vraiment surprendre et être apprécié par beaucoup de gens. Il est assez innovateur par rapport à tout ce qui s’est fait ailleurs. On est vraiment très fier, mentionne le porte-parole de la Ville, Dominic Arseneau.

Des personnalités et des comédiens de la région ont accepté de s’impliquer dans le projet. C’est le cas de l’interprète d’Atchoum le clown, Véronique Gagné, qui est ravie d’être associée à la campagne de publicité.

C’était dans mes valeurs de pouvoir accrocher mon visage à tout ça, dit-elle.

Toutes les étapes de la production se feront au Saguenay-Lac-Saint-Jean, y compris la musique qui sera composée par un artiste d’ici.

Début du compostage

Au Québec, toutes les municipalités devront obligatoirement faire la collecte des matières organiques d’ici 2025. La cible a été repoussée à plusieurs reprises.

À Saguenay, les bacs bruns feront partie du paysage à compter de l’an prochain.

La distribution des bacs dans les domiciles va se faire l’été prochain, probablement entre les mois de mai et d’août selon les secteurs. Dans le cas de la première collecte, elle va avoir lieu en septembre 2022. Ça, c’est coulé dans le béton, affirme le porte-parole de Saguenay, Dominic Arseneau.

Avec des informations de Philippe L'Heureux

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !