•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un drone livre des poumons à un hôpital de Toronto, une première mondiale

Un drone au premier plan et la Tour CN à l'arrière-plan.

Un drone effectue un vol d'entraînement au-dessus de Toronto. Selon Unither Bioélectronique, la livraison de poumons effectuée en septembre serait une première mondiale.

Photo : La Presse canadienne / Unither Bioélectronique-Jason van Bruggen

Radio-Canada

Des poumons ont été livrés à l’aide d’un drone dans un hôpital de Toronto. Ces poumons ont ensuite été transplantés avec succès. Il s’agirait d’une première mondiale.

C’est ce qu’affirment le Réseau universitaire de santé (UHN) et Unither Bioélectronique.

Le groupe de soins de santé de Toronto et la société de bio-ingénierie de Bromont, au Québec, affirment que le drone transportant les poumons s'est rendu de l'Hôpital Toronto Western à l'Hôpital général de Toronto le 25 septembre.

Le voyage a duré six minutes et s'est terminé vers 1 h, heure locale.

Selon le Dr Shaf Keshavjee, chirurgien en chef du UHN, le receveur était un ingénieur de sexe masculin qui s'intéresse aux drones et sa transplantation s'est bien déroulée.

Unither Bioelectronique a déclaré avoir choisi l'Hôpital général de Toronto pour participer à ce moment historique parce que c’est à cet endroit que la première transplantation pulmonaire au monde a été réalisée, en 1983. La première double transplantation pulmonaire s’y est aussi déroulée, en 1986.

Des entreprises américaines ont déjà réussi à transporter des reins, des cornées et un pancréas à l’aide de drones.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !