•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Près de 78 000 Néo-Écossais n’ont pas de médecin de famille

Une médecin examine une patiente avec un stéthoscope.

Environ 8 % de la population de la Nouvelle-Écosse n'ont pas de médecin de famille.

Photo : iStock

Radio-Canada

La liste des patients en attente d’un médecin de famille s’allonge en Nouvelle-Écosse. Un nombre record de Néo-Écossais y figurent, soit 77 696 personnes au 1er octobre. Il s’agit d’une augmentation de 60 % en un an.

Les prévisions du gouvernement concernant une pénurie croissante de médecins de famille en Nouvelle-Écosse sont d’ailleurs confirmées par les plus récents chiffres.

Environ 8 % de la population est maintenant en attente d’un médecin de famille, comparativement à environ 5 % il y a un an.

Lors de la dernière campagne électorale, le Parti progressiste-conservateur avait promis d'améliorer les soins de santé.

Je vais faire de mon mieux pour améliorer l’accès, mais ça ne se fera pas en une nuit, avait dit le premier ministre Tim Houston avant son élection, en août. Des investissements ont été négligés. Il y a un manque de médecins et de faire comme s’il n’y avait pas de crise en santé, ce n’est pas une solution. Il faut avoir le courage d’investir et de payer la facture.

Tim Houston vu de profil pendant qu'il prononce une allocution.

Tim Houston, premier ministre de la Nouvelle-Écosse.

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Lors du discours du Trône de mardi, Tim Houston a dévoilé son plan pour la santé, et réitéré que sa priorité sera de trouver des solutions pour soigner un système de santé en difficulté.

Un défi à relever

Certains travailleurs du domaine de la santé sont mitigés face aux promesses de leur premier ministre, notamment car les conservateurs devront faire face à de nombreux postes vacants et à des listes d’attente interminables pour les patients. Ils demeurent toutefois optimistes.

La présidente de Doctors Nova Scotia [association professionnelle qui représente tous les médecins de la province] et médecin de famille à Bridgewater, la Dre Heather Johnson, indique que de l’espoir est apparu dans les discussions avec ses collègues.

Dr Heather Johnson en conférence de presse.

La Dre Heather Johnson.

Photo : CBC / Robert Short

Ils ont tous toujours les mêmes problèmes qu’ils avaient la semaine dernière ou il y a deux semaines, mais il y a un peu plus de de lumière au bout du tunnel maintenant, comme s’il y a une chance que quelqu’un écoute pour de vrai le problème et tentera d’y remédier, dit-elle.

Pour sa part, Tim Houston a indiqué être conscient que les attentes sont hautes, et il sait qu’il n’est pas le premier politicien à avoir fait ce genre de promesses.

Avec des informations de Carolyn Ray de CBC et la Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !