•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Leonardo, le robot qui fait de la planche à roulettes

Un robot marche dans un environnement rocheux.

Le robot bipède Leonardo peut à la fois marcher et voler.

Photo : Caltech

Radio-Canada

À la fois planchiste et équilibriste, Leonardo, le nouveau robot bipède du laboratoire de robotique et de contrôle aérospatial de Caltech en Californie, est particulièrement agile.

L’Institut de technologie de Californie n’en est pas à son premier robot. Caltech avait conçu un premier prototype de Leonardo en 2019, mais a décidé de tout jeter par terre pour en construire une version nettement améliorée.

Le nouvel engin mesure 75 cm, pèse 2,5 kg et peut voler à des vitesses allant jusqu’à 3 m/s. Il compte aussi deux fois plus d’hélices que son prédécesseur, ce qui lui garantit un meilleur équilibre et une plus grande agilité.

L’un des éléments qui distinguent Leonardo des autres bipèdes est justement sa capacité à marcher et à voler.

En entrevue avec le magazine spécialisé IEEE Spectrum, le professeur du laboratoire de Caltech Soon-Jo Chung a expliqué que le robot pourrait être particulièrement utile en haute altitude, par exemple pour l’inspection de lignes à haute tension ou des ponts élevés.

Dans ce type d’intervention, les robots bipèdes classiques ont des difficultés à atteindre le site, et les drones standard ont un problème de stabilisation dans les environnements à fortes perturbations, a-t-il pointé.

Des problèmes à résoudre

Toujours au stade de la recherche, Leonardo n’est pas près d’être commercialisé et déployé dans des environnements hostiles. Parmi ses grands bémols, on compte une autonomie de batterie qui se situe présentement autour des 100 secondes en vol ou 3 minutes 30 secondes en mode marche.

D’ici là, on peut tout de même regarder des vidéos de ses exploits en planche à roulettes et sur une sangle qui relie deux arbres.

Avec les informations de The Verge, et IEEE Spectrum

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !