•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Décès d’un nourrisson près de Baie-Comeau : gestes criminels écartés

Photo générique d'une voiture de la Sûreté du Québec.

Une enquête avait été ouverte début octobre pour faire la lumière sur les circonstances du décès du bébé de trois mois.

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Radio-Canada

La Sûreté du Québec (SQ) conclut que la mort du bébé de 3 mois, il y a près de 10 jours à Baie-Comeau, n'a pas été causée par un geste criminel.

Le porte-parole de la SQ, Hugues Beaulieu, évoque le syndrome de mort subite du nourrisson.

Début octobre, la division des enquêtes et des crimes majeurs de la Sûreté du Québec avait ouvert une enquête concernant le décès de l'enfant.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.