•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comment donner une seconde vie à vos feuilles mortes

Des feuilles d'érable jaunes recouvrent le sol.

Des feuilles d'érable recouvrent le sol.

Photo : Radio-Canada / Olivia Laperrière-Roy

Au grand dam de plusieurs propriétaires, les magnifiques couleurs d'automne laissent rapidement place aux feuilles mortes, toujours plus nombreuses à chaque coup de vent. De nos jours, différentes alternatives s'offrent cependant à quiconque veut se débarrasser de ces indésirables.

D'abord, la plus traditionnelle méthode consiste à mettre vos feuilles mortes à la rue et attendre la collecte des feuilles. Pour ce faire, il suffit de placer vos sacs de feuilles bien en vue, à l'écart des sacs avec des matières résiduelles, le dimanche de chaque semaine jusqu'au 21 novembre.

Seuls les sacs en papier brun, en plastique orange ou transparent sont acceptés pour éviter toute contamination au moment du recyclage de vos feuilles.

Les sacs sont destinés à la récupération et les collecteurs ne prendront pas de chance si [vos feuilles] se retrouvent dans des sacs noirs par exemple. [Les collecteurs] vont considérer qu'il peut y avoir des ordures dedans, explique Mireille Plamondon, porte-parole de la Ville de Québec.

La Ville de Québec recommande également un poids maximal de 25 kg par sac pour que le collecteur ne se blesse pas.

Les collecteurs en ont des centaines de sacs à prendre chaque jour, ils peuvent se blesser s'ils sont trop pesants.

Une citation de :Mireille Plamondon, porte-parole de la Ville de Québec

Les matières acceptées pour la collecte des feuilles :

  • Brindilles
  • Feuilles mortes
  • Paille en vrac
  • Résidus de déchaumage
  • Résidus de jardinage et retailles de haies
  • Résidus de sarclage
  • Rognures de gazon
  • Citrouilles et autres légumes

Source : Ville de Québec

Gare à l'agrile du frêne!

La Ville de Québec rappelle par ailleurs que l'agrile du frêne continue d'être dévastateur sur son territoire. Les branches d'arbres ne doivent donc pas être mélangées avec les feuilles mortes dans les sacs.

Pour vous en départir, vous pouvez les transporter vers un écocentre ou les placer en faisceaux de petites branches et les déposer près des matières résiduelles.

Une photo de l'écorce d'un frêne malade.

L'écorce d'un frêne malade aux prises avec l'agrile, un petit insecte venu d'Asie. (archives)

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Le feuillicyclage

Une autre alternative gagne aussi en popularité depuis quelques années : le feuillicyclage.

Celle-ci consiste à passer la tondeuse sur les feuilles pour les déchiqueter et ainsi faciliter leur décomposition.

À l'ère où l'environnement est au coeur des préoccupations, cette façon de procéder permet d'économiser des sacs et évite leur transport, ce qui émet des gaz à effet de serre.

Les feuilles décomposées peuvent être utilisées pour couvrir le sol des plates-bandes. Elles protégeront les plantes pendant l'hiver et les nourriront le printemps venu.

Comment feuillicycler?

  • Passez la tondeuse sur les feuilles sèches, dès qu'elles commencent à tomber.
  • Tondez les feuilles fréquemment. Si trop de feuilles s'accumulent sur votre terrain, cela pourrait endommager votre gazon.
  • Réduisez la hauteur des dernières tontes de pelouse à 5 cm.
  • Utilisez idéalement une tondeuse-déchiqueteuse.

Source : Ville de Québec

Une tondeuse tout près de feuilles mortes sur un gazon.

La Ville de Québec invite les citoyens à passer leur tondeuse dans les feuilles mortes pour les déchiqueter. (archives)

Photo : Radio-Canada / Claude Bouchard

Pièges à éviter

Si vous pratiquez le feuillicyclage, il faut cependant éviter de laisser trop longtemps des feuilles non broyées sur la pelouse, car des maladies peuvent se développer.

Et si votre érable a des taches noires sur ses feuilles, c'est qu'il est atteint de la tache goudronneuse, qui affecte principalement les érables de Norvège. Dans ce cas, évitez de faire du feuillicyclage ou de déposer les feuilles infectées dans votre composteur domestique, pour éviter la propagation de ce champignon. Ramassez vos feuilles et utilisez plutôt la collecte de feuilles, précise la Ville de Québec.

Annonce de la collecte de feuilles mortes au 51 route Saint-Gérard à Saint-Damien.

La coopérative de solidarité Les Choux gras organise une collecte feuilles mortes à Saint-Damien-de-Buckland pour s'en servir pendant l'hiver.

Photo :  Capture d’écran - Facebook / Les Choux Gras, Coopérative de solidarité

Des coops qui recueillent vos feuilles

De plus en plus d'entreprises ou coopératives en région appellent d'ailleurs les résidents de leur secteur à aller leur porter leurs feuilles mortes. C'est le cas notamment de Les Choux Gras, une coopérative de solidarité de Bellechasse qui a lancé un appel lundi sur Facebook.

Apportez-nous vos sacs de feuilles mortes! Elles sont précieuses pour servir de paillis au sol et le protéger pendant l'hiver.

Avec la collaboration de Marie Maude Pontbriand

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !