•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prince Albert interdit les sacs de plastique aux caisses

Chargement de l’image

Les commerces ne respectant pas ce nouveau règlement pourraient se voir remettre une première contravention de 500 $. (archives)

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

La Ville de Prince Albert, en Saskatchewan, interdit les sacs de plastique offerts aux caisses des commerces de détail, et ce, dès mardi. Les clients devront donc dorénavant apporter leurs sacs réutilisables ou utiliser des sacs de papier offerts par le magasin.

Cette démarche a pour but de diminuer l'accumulation des sacs plastiques dans le dépotoir, dans le système de recyclage et dans la ville même.

Avec cette nouvelle règle, la Municipalité espère parvenir à changer les habitudes des consommateurs.

Le règlement ne sanctionnera toutefois pas le recours au plastique dans certaines situations. Parmi celles-ci le recours à des sacs permettant de transporter :

  • de la viande, de la volaille ou du poisson, que ces denrées soient fraîches ou congelées;
  • des fruits et légumes;
  • des produits vendus en vrac;
  • les vêtements récupérés chez le nettoyeur.

Ce règlement n'empêchera pas non plus la vente des sacs à ordures en paquet.

Les commerces qui contreviendront à la nouvelle règle seront sanctionnés.

Pour une première infraction, un particulier pourrait recevoir une amende de 100 $. Une entreprise pourrait quant à elle recevoir une première contravention de 500 $.

Aucune amende n'est cependant prévue pour les clients.

Une culture du jetable

Selon le maire de Prince Albert, Greg Dionne, ce nouveau règlement a aussi pour objectif d'entamer une réflexion sur la quantité de déchets envoyés au dépotoir.

Nous vivons dans une culture du jetable, explique-t-il. Certains réutilisent leurs sacs de plastique, mais la vérité, c’est que plusieurs de ces sacs prennent la route du dépotoir ou finissent dispersés dans notre communauté.

La Municipalité songe à bannir les sacs de plastique depuis deux ans. Au cours de l'été 2019, un sondage en ligne avait permis d’établir que 75 % des répondants étaient en faveur d'un tel changement.

En outre, les épiciers locaux réfléchissaient eux aussi à l'adoption d'une telle mesure.

Selon les chiffres relayés par la Municipalité, un Canadien consommerait en moyenne de 200 à 300 sacs de plastique par année.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !