•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Valérie Plante promet le plus beau centre-ville en Amérique du Nord

Le centre-ville de Montréal, vu du mont Royal.

Le centre-ville de Montréal, vu du mont Royal.

Photo : Getty Images / Marc Bruxelle

La mairesse sortante de Montréal a présenté mardi matin sept projets que son parti compte réaliser pour consolider la relance économique du centre-ville dont l’agrandissement du Palais des congrès, les stationnements gratuits en décembre ou encore investir plus d’un milliard de dollars pour embellir le cœur de la ville.

Selon Valérie Plante, le premier constat à faire au centre-ville de Montréal après bientôt 20 mois de pandémie est que la situation économique se porte bien, même très bien.

Montréal a la meilleure reprise économique au pays et la deuxième meilleure reprise en Amérique du Nord.

Une citation de :Valérie Plante, mairesse sortante de Montréal

Le développement économique va bien. Certains voudraient dire que ça ne va pas bien, mais dans Ville-Marie, au cours des trois dernières années, il y a eu trois milliards [de dollars] d’investissements directs, a précisé Mme Plante.

Dans l’optique de poursuivre sur cette lancée et de repenser le centre-ville pour y ramener davantage de résidents, de promeneurs, de touristes, de travailleurs et d'étudiants, Projet Montréal mise sur sept projets, dont quatre envisagés à court terme, selon Mme Plante.

Agrandissement du Palais des congrès

Soulignant que 59 % des événements internationaux qui sont tenus au Canada le sont à Montréal, Valérie Plante s’est engagée à soutenir financièrement l’agrandissement de Palais des congrès aux côtés des gouvernements fédéral et provincial. La mairesse a ajouté que des sommes d’argent ont déjà été mises de côté par son administration en prévision de la réalisation du projet.

Montréal est la ville de choix pour tenir des congrès internationaux. […] C’est des hôtels et des restaurants qui se remplissent et des gens qui magasinent. La réservation de chambres est déjà en très très forte augmentation pour l’année prochaine, s’est félicitée Mme Plante.

Stationnement gratuit pour le magasinage des Fêtes

Afin d’encourager les consommateurs à revenir magasiner dans les rues du centre-ville, Projet Montréal promet d’offrir gratuitement le stationnement sur rue tous les soirs et les week-ends du mois de décembre.

Des chantiers moins longs

Bien qu’ils soient en général un gage de développement, les importants chantiers qui perturbent le centre-ville depuis des années maintenant sont un irritant auquel Projet Montréal promet de s’attaquer notamment en faisant en sorte qu’ils durent moins longtemps.

Pour ce faire, Projet Montréal s’engage à permettre des travaux 24 heures par jour, 7 jours par semaine, dans certains secteurs spécifiques. L’habillage, la signalisation et l’occupation de l’espace public des chantiers seront aussi mieux réglementés, peut-on lire dans un communiqué du parti.

Adapter les immeubles de bureaux aux besoins des PME

Quand on sait que le tissu économique de Montréal est composé à 90 % de PME, a expliqué Valérie Plante, ce que l’on souhaite c’est de leur donner un coup de main en utilisant par exemple certains espaces de bureaux pour les adapter pour les "start-up", les PME ou encore de faire des projets de bureaux partagés.

Son administration a déjà consacré au moins deux millions de dollars dans son plan de relance pour soutenir le réaménagement des tours de bureaux désertées par les travailleurs lors de l’imposition du télétravail par les pouvoirs publics au début de la pandémie.

Un milliard de dollars d'investissements

Un homme marche dans un tunnel fait de pales de couleur.

Un homme marche dans une installation au centre-ville de Montréal.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Parmi les mesures à plus long terme, l’administration de Valérie Plante promet l’investissement d’un milliard de dollars d’ici 2030 pour l’aménagement de places publiques, d’une forêt urbaine sur l’avenue McGill Collège ou encore pour réaménager de grandes artères, développer de nouveaux quartiers et y aménager des parcs et des écoles dans le souci d’un environnement de qualité.

Verdir le centre-ville

Toujours dans l’esprit d’y améliorer la qualité de vie et de lutter contre les changements climatiques, Projet Montréal compte poursuivre ses efforts de verdissement au centre-ville en créant davantage de parcs ainsi qu’une zone zéro émission, dont la mairesse n’a pas précisé l’emplacement, qui verrait le jour au cours des dix prochaines années.

Transformation de bureaux en logements

Le télétravail ayant laissé un grand nombre de bureaux vacants dans les immeubles du centre-ville ces derniers mois, Projet Montréal compte convertir pas moins de 3000 unités de bureaux en logements au cours des prochaines années.

Puisque le Règlement pour une métropole mixte s’appliquera à ces projets de conversion, une large part des quelque 3000 unités qui pourront être créées seront des logements familiaux, sociaux et abordables, précise le parti de la mairesse dans un communiqué.

Bien que la relance économique en cours promette des jours meilleurs, le centre-ville de Montréal a été mis à rude épreuve par l’exode des travailleurs et les couvre-feux imposés par les autorités sanitaires en 2020 et 2021. En février dernier, le taux d’inoccupation dans les tours de bureaux était de 12,4 % après que plus de 70 % des travailleurs du centre-ville aient été réaffectés en télétravail à la maison plus de trois jours par semaine.

Une situation qui a contraint des dizaines, voire des centaines, de restaurants, de bars, de boutiques et de commerces à fermer leurs portes définitivement ces deniers mois dans la métropole, laissant derrière eux de nombreux immeubles et commerces vacants.

Notre couverture des élections municipales au Québec en 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !