•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les sociétés minières visent à éliminer leurs émissions d’ici 2050

Une usine de fabrication de véhicules miniers jaunes.

L'utilisation de véhicules électriques est une des clés pour atteindre cet objectif.

Photo : Radio-Canada / Philippe de Montigny

Radio-Canada

Un groupe qui représente plusieurs des plus grandes sociétés minières du monde, dont Vale et Glencore, s'est engagé à ce que leurs activités atteignent l’objectif de zéro émission nette de gaz à effet de serre d'ici 2050.

En tant que gardiens des minéraux et des métaux essentiels à la décarbonisation et au développement durable, nous assumons notre responsabilité de réduire l'impact de nos opérations sur l'environnement, indique le Conseil international des mines et métaux dans un communiqué de presse.

Le conseil représente 28 sociétés minières qui ont des activités dans le monde entier.

L'économiste Chris Bataille, professeur à l'Université Simon Fraser de la Colombie-Britannique, affirme que l'objectif est ambitieux.

Ce à quoi ils se sont engagés, c'est essentiellement à éliminer les émissions sur leurs sites, ainsi que les émissions provenant de la fabrication de leurs carburants, dit-il.

Pour atteindre zéro émission, les sociétés minières devront, selon M. Bataille, poursuivre la transition des véhicules au diesel aux véhicules et équipements électriques sur leurs sites miniers.

Selon l’économiste, le plus grand défi sera, pour les mines plus éloignées, non branchées au réseau électrique, de générer leur propre électricité verte.

M. Bataille affirme que, si les sociétés minières apportent des changements progressivement, elles n'auront pas besoin de compter sur l'aide du gouvernement.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !