•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un 25e Rendez-vous des Grandes Gueules très couru à Trois-Pistoles

L'enseigne de la Forge à Bérubé, qui arbore un cheval en métal.

Plusieurs spectacles se sont déroulés à la Forge à Bérubé (archives).

Photo : Radio-Canada

Malgré les restrictions sanitaires, la foule a été au rendez-vous pour entendre les conteurs et les conférenciers qui étaient de passage dans la région à l'occasion du 25e anniversaire du Rendez-vous des Grandes Gueules.

Aussitôt qu’on a ouvert la billetterie, en l’espace de deux jours tous les billets se sont vendus, raconte le directeur artistique du festival, Maurice Vaney.

La Forge à Bérubé était donc complètement pleine pendant trois soirs, à raison de 170 personnes par soir.

Cette année, la présence d'artistes issus des Premières Nations était particulièrement remarquable au sein de la programmation.

On a toujours porté attention à cette parole-là, mais cette année, c’est vrai qu’on a mis l’insistance là-dessus. [...] On a travaillé à rendre audibles des paroles qui méritent d’être audibles, explique M. Vaney.

Un homme penché sur une feuille.

Le directeur artistique et fondateur du festival, Maurice Vaney

Photo : Valérie Simone Lavoie

La poétesse innue Joséphine Bacon a d’ailleurs remporté le prix Jocelyn-Bérubé pour sa contribution remarquable au passage de la parole.

La réflexion autour de la programmation de l'année prochaine est déjà amorcée. Les organisateurs souhaitent notamment amener les paroles autochtones jusqu'aux plus jeunes au cours d’ateliers dans les écoles.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !